HOMMAGE A LAURENT FIGNON, DECEDE CE LUNDI 31 AOUT 2010 D'UN CANCER

Publié le par Tourtaux

Ci-dessous, l'article que j'ai publié le samedi 13 juin 2009, avec ses commentaires.
Je ne connaissais pas personnellement Monsieur Fignon, qui visitait régulièrement mon blog.
Merci monsieur Fignon, de l'intérêt que vous portiez à mon modeste blog.
Je présentes mes sincères condoléances à votre épouse et à vos proches.
Reposez en paix Monsieur
Jacques Tourtaux
Samedi 13 juin 2009 6 13 /06 /2009 19:14

Samedi 13 Juin 2009

Fignon: "Je n'ai pas peur de mourir"

Propos recueillis par Guillaume REBIERE et Olivier JOLY
Le Journal du Dimanche
Laurent Fignon devait faire l'actualité avec la sortie ces jours-ci de son autobiographie (Nous étions jeunes et insouciants) dans laquelle il reconnaît sans ambiguïté avoir "fait le métier". Mais l'ancien coureur a été rattrapé par le destin quand il a appris qu'il était atteint d'un cancer. Une maladie qu'il affronte avec détermination et lucidité. Il se confie au JDD. Extraits.

Quand avez-vous appris votre maladie?
Vers le 20 mars, j'enregistrais une émission de télévision. Il fallait que je tourne la tête sans arrêt comme ça (vers la droite) pour regarder un écran. D'un seul coup, j'ai eu mal au cou. Je me suis dit que je m'étais fait un torticolis. Trois jours après, des boules sont sorties dans le cou. J'ai traîné un peu avant de voir un toubib. On a commencé les examens. Trois semaines plus tard, le téléphone sonne dans ma voiture. Le médecin me dit: "On a trouvé des cellules cancéreuses, des métastases." Et voilà. (Il rit.) J'étais fixé.

De quel type de cancer s'agit-il?
A ce moment, il ne pouvait pas me dire d'où il venait. Il a fallu faire une biopsie à l'hôpital Georges-Pompidou, à Paris. On a fait des prélèvements à l'estomac, dans les bronches... Résultat: "Cancer digestif." A ce jour, on ne sait pas encore où se situe le cancer primitif: estomac ou pancréas, sans doute le pancréas.

Votre cancérologue sait-il que vous êtes un malade particulier?
Je ne suis pas un malade particulier. Pour eux, il n'y a que des malades. Il faut aller dans les services de cancérologie, voir la chance qu'on a quand on n'est pas malade. Je ne suis pas un petit vieux qui pèse quarante kilos. Je peux encaisser plus de choses que les autres. C'est un cancer grave que j'ai, pas une petite prostate de rien du tout. Mais je vais faire tout ce qu'il faut pour ne pas y passer.

Il y a une curieuse concordance entre la découverte de votre maladie et la sortie de votre autobiographie...
On l'a finie avant que je sache. Il n'y a pas une page sur le cancer. C'est un peu con! Ça fait vingt ans qu'on me demande d'écrire un livre. Dès la fin du Tour 1989 [perdu pour 8 secondes]. On me proposait de refaire ma carrière. J'avais envie d'autre chose.

C'est-à-dire?
Aujourd'hui, vous entendez tous les sportifs dire: "Je veux prendre du plaisir." A mon époque, on n'en parlait jamais, on l'avait tout le temps. C'est ça que j'ai raconté.

Quand vous relisez le livre, que vous dites-vous?
Ce n'était que des belles années. C'était un sport difficile, mais on l'a fait pour le plaisir. Même le dopage, ce n'était pas la même mentalité. Oui, le dopage, petit ou grand, cortisone ou EPO, sert à tricher.

Votre cancer peut-il être lié au dopage?
J'en ai parlé avec mes médecins. Je leur ai dit ce que j'avais pris comme produits. Ça les a fait sourire, ils pensaient que c'était beaucoup plus. Les amphétamines, la cortisone... à ces doses, c'était ridicule. Je n'ai jamais touché aux hormones de croissance. Et puis, sinon, tous les gars de ma génération auraient un cancer. C'est un pur hasard. Ou un facteur aggravant, à la limite.


RETROUVEZ DEMAIN DANS LE JOURNAL DU DIMANCHE ET SUR LE JDD.FR L'INTEGRALITE DE CETTE INTERVIEW.
Par Tourtaux
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires - Partager   
COMMENTAIRES :

quel courage!!!!! des millions de gens ont un cancer et on n'en parle pas autant.c'est vrai il a été un champion qui a fait rêver des gens mais quand il avoue s'être drogué qu'il aille jusqu'au bout et qu'il rende les médailles qu'il a spoilé aux autres coureurs qui sont arrivé deuxième, là il méritera le respect, quoique entre temps il aura bénéficié de la notoriété volée.désolé ma mère est morte d'un cancer généralisé sans jamais se plainte malgré la douleur ni demander la sympathie comme lui.
Commentaire n°1 posté par BOUDIN Louis le 14/06/2009 à 13h33
TOUT CELA, JE LE SAIS MR. J'AI VOULU DIRE QU'IL FALLAIT UN SACRE COURAGE POUR DENONCER L'USAGE DE LA DROGUE DANS CE SPORT DE HAUT NIVEAU. LE CANCER, JE CONNAIS PUISQU'UNE PERSONNE QUI M'EST TRES CHERE EN SOUFFRE MAIS JE NE GENERALISE PAS ET JE COMPREND VOTRE PEINE MAIS SI VOUS ME LISIEZ PLUS SOUVENT ET ENTRE LES LIGNES, VOUS SERIEZ MOINS VINDICATIF.
Commentaire n°2 posté par Tourtaux le 14/06/2009 à 14h31
j'ai eu votre blog par hazard et n'ai donc aucune raison de vous agresser.
Commentaire n°3 posté par BOUDIN le 14/06/2009 à 17h46
je disais que je n avais aucune raison de vous agresser personnellemement. ce qui m'irrite c'est de voir qu'on le porte encore aux nues alors qi'il avoue avoir triché. je suis des personnes qui n'ont pas encore digéré le fameux" responsable pas coupable".que ce monsieur ait l'humilité de se faire oublier, merci.encore une fois rien pour vous.
Commentaire n°4 posté par BOUDIN le 14/06/2009 à 17h53
Vous savez mr Boudin que je ne vous en veut nullement et je comprend parfaitement votre réaction mais vous savez comme moi que dans le sport de haut niveau, il faut en avoir dans le buffet pour oser parler de la drogue, je fais allusion à MJ Buffet qui fut ministre des sports et a fait un super boulot en luttant contre la drogue. Quand à Laurent Fignon, laissons le tranquille car si j'ai bien compris, il est gravement atteint.
Commentaire n°5 posté par Tourtaux le 14/06/2009 à 19h06
le probleme louis c'est que le deuxième aussi se charge je connais tres bien ce sport ou l effort est insoutenable lors de competitions sur plusieurs jours
je te rejoins dans tes idees mon pere est mort lui aussi du crabe generalisé mais on en a pas parlé, lui était seulement comme le commun des mortels, sauf que lui n a jamais triché...
Commentaire n°6 posté par philippe le 14/06/2009 à 19h12
Quelle saloperie que cette maladie qui détruit hélas beaucoup de gens qui ne trichent pas. Je pense notamment aux personnes qui souffrent et meurent de l'exploitation capitaliste : le cancer de la plèbe, terrible fléau qui est dû aux poussières d'amiante. Le tricheur-tueur est le patronat.
Commentaire n°7 posté par Tourtaux le 14/06/2009 à 19h35
voilà j'ai 56 ans insuffisante renale dialysée depuis 16 ans ,une greffe qui a raté ,médecin ,donc bien placée pour soins
Commentaire n°8 posté par LEMARIE le 14/06/2009 à 19h52
je connais tous les alea de la maladie et j'adhére tout à fait à la vision de Laurent dans la maladie il n'y a pas de gagnant si on ne se bat pas ,peu importe le passé ,le dopage ,l'important c'est l'actuel ,pas de victoire sans bataille courrage Laurent ,tu es sur la bonne voie
Commentaire n°9 posté par LEMARIE le 14/06/2009 à 19h56
Décidément, aujourd'hui c'est ma journée médecins. J'ai une lectrice médecin qui est aussi venue parler tout à l'heure sur ce blog.
Commentaire n°10 posté par Tourtaux le 14/06/2009 à 20h01
J'ai encore de la sympathie pour LaurentFignon,qui a pratiqué un sport dur et exigeant, et je ne remettrais pas en cause ses victoires,dopage ou pas, car il a fait comme les autres et aujourd'hui, il en paye le prix .Ce n'est pas le premier et ce ne sera pas le dernier, ils sont nombreux ces sportifs qui ont crus aux sirènes de la gloire et de l,argent facile, et qui y ont laissé leur santé
Courage Laurent dans ton combat
Commentaire n°11 posté par Gutknecht le 14/06/2009 à 22h01
Le combat que mène Laurent contre la maladie mérite le plus profond respect. Il en est de même pour toutes les personnes qui luttent contre ce terrible fléau. Bon courage à toi Laurent et à toutes les personnes qui luttent contre le cancer.
Commentaire n°12 posté par Tourtaux le 14/06/2009 à 23h29
Bon anniversaire Laurent en ce 12 aout, que celui la soit suivi de pleins d'autres, faut te battre, tu as grimpé des sommets maintenant il faut abattre ce monstre qui est toi, bon courage!!!
Commentaire n°13 posté par TERRASSON NATHALIE le 12/08/2009 à 02h30
Merci à Nathalie de rappeler qu'aujoud'hui est la date anniversaire du courageux Laurent FIGNON.
Bon anniversaire Laurent!
CONTINUE INLASSABLEMENT TON COURAGEUX COMBAT.
Commentaire n°14 posté par Tourtaux le 12/08/2009 à 08h27
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

TourtauxJ 02/09/2010 21:08


C'est dur à voir cette fin de vidéo.


caroleone 02/09/2010 20:26


c'est quand même bien que la télé lui ai donné l'occasion de s'exprimer une fois encore....pour un peu, on jurerait que cette dernière à fait une BA !!


Tourtaux 01/09/2010 00:46


J'ai pensé en l'entendant qu'il était en phase terminale mais comme tu le dis fort justement Cyril, cet homme courageux était un battant qui espérait peut-être guérir en luttant contre cette
terrible maladie.


Cyril LAZARO 31/08/2010 23:27


Ses commentaires sur France 2 cette année témoignaient effectivement de l'avancement de cette sale maladie. Mais je pense qu'il désirait continuer à se fixer des objectifs pendant qu'il luttait
pour guérir, car c'était un battant, sa carrière en témoigne.


Tourtaux 31/08/2010 21:06


A Cyril, lorsqu'on l'a vu commenter d'une voix difficilement audible, c'était prévisible qu'il allait mal mais lorsque le mal s'accélère, ça va très vite après. Peut-être avait-il présumé de ses
forces lors du tour?