INVITATION LES 29-30 AVRIL à BRUAY : LES 5 UL CGT D'AUCHEL-BETHUNE-BRUAY-ISBERGUES-LILLERS COMMEMORENT LES 140 ANS DE LA COMMUNE DE PARIS ET LE 70ème ANNIVERSAIRE DE LA GREVE DES MINEURS DE 1941

Publié le par Tourtaux

 INVITATION LES 29-30 AVRIL à BRUAY : LES 5 UL CGT D'AUCHEL-BETHUNE-BRUAY-ISBERGUES-LILLERS COMMEMORENT LES 140 ANS DE LA COMMUNE DE PARIS ET LE 70ème ANNIVERSAIRE DE LA GREVE DES MINEURS DE 1941

 

Vendredi 29 et samedi 30 avril 2011

70e anniversaire de la grève des mineurs de Mai-Juin 1941

L’hommage de La Chorale francophone de Basse-Silésie
à la résistance polonaise en France


Composée en partie de Polonais originaires du Nord-Pas-de-Calais, l’Association culturelle « La Chorale des Francophones de Basse-Silésie animera les rencontres commémoratives et festives de ces vendredi 29 et samedi 30 avril à Bruay-la-Buissière. Une façon pour l’association organisatrice Front solidaire de rester fidèle à « la tradition internationaliste du mouvement ouvrier ».
Dès le vendredi soir, la formation silésienne entonnera L’Internationale et La Varsovienne lors du dépôt de gerbe en hommage aux 100.000 mineurs grévistes dont des centaines d’ouvriers polonais qui s’élevèrent contre l’occupant nazi et le Patronat des Mines coupable de collaboration.
Formée en partie de Polonais originaires du Nord-Pas-de-Calais, la Chorale des Francophones fait la fierté de Szczawno Zdroj. Cette ville thermale de Basse-Silésie jouxte la cité minière de Walbrzych qui a eu le privilège d’accueillir, dans la foulée de la libération de la Pologne par l’URSS, des centaines de Polonais de France. Des « rapatriés » soucieux de rebâtir la terre de leurs ancêtres, sortie exsangue de la Seconde Guerre mondiale.
Le samedi 30, les choristes donneront de nouveau un aperçu de leur talent à la salle Carpentier de Bruay-la-Buissière… Ils y animeront un stand de spécialités artisanales et culinaires polonaises.

Invitation 29-30 avril à Bruay la Buissière

FRONT SOLIDAIRE, Association culturelle et de mémoire internationaliste, créée en 2011 par les 5 Unions Locales CGT d’Auchel-Béthune-Bruay-Isbergues-Lillers.

ORGANISE* à BRUAY-LA-BUISSIÈRE

2 JOURS DE FÊTE DES TRAVAILLEURS !

DANS LE CADRE DE LA COMMÉMORATION DES 140 ANS DE LA COMMUNE DE PARIS DE MARS A JUIN 1871 ET DU 70ème ANNIVERSAIRE DE LA GRÈVE DES MINEURS DE MAI Á JUIN 1941, CONTRE LE PATRONAT DES MINES ET LES NAZIS.

 

Vendredi 29 avril de 18h30 à 23h00

Au cinéma Les Etoiles. Rue du Périgord.

18h30  : Dépôt de gerbe en hommage aux mineurs antifascistes, victimes de la répression, de la torture et de la déportation par l’occupant nazi.

19h15 : Accueil par les mineurs, entrée gratuite.

20h00 : Projection du film de Louis Daquin « Le point du jour », en présence de Louisette Faréniaux, universitaire du cinéma, suivi du pot de l’amitié avec le pain d’alouette.

 

Samedi 30 avril de 10h00 à 23h00

Salle des Sports du Lycée Bertin (Travaux Publics), Salle Carpentier. Rue d’Aire.

10h00 : Message d’accueil de Pierre Lebrun (Président de l’association Front Solidaire) et de Jacques Taillieu (secrétaire général de l’UL CGT du Bruaysis) et inauguration de l’exposition sur la Commune de Paris.

10h30 : causerie de Jacques Tourtaux autour de son ouvrage « Guerre d’Algérie. Souvenirs d’un appelé anticolonialiste »

11h15 : conférence de Saïd Bouamama, sociologue : « La Commune de Paris : mère des Révolutions »

12h30 : intervention de Pierre Outteryck, historien sur la Grève des mineurs de 1941

12h45 : 1er passage de la Chorale populaire de Paris (durant l’apéritif).

13h30 : causerie de Jacques Kmieciak, journaliste, autour des Rapatriements des Polonais du Nord à la Libération

14h15 : conférence de Georges Gastaud, philosophe : « Patriotisme et internationalisme à la lumière des évènements de la Commune de 1871 et de la Grève des Mineurs de 1941 » 16h00 : 2ème passage de la Chorale populaire de Paris.

16h30 : scène musicale ouverte avec Gaby.

17h00 : causerie autour de l’actualité de livre de Robert Linhart « Lénine, les paysans, Taylor » animée par Jean-Paul Cruse (journaliste, fondateur de la section CGT du journal Libération) et Jacques Lacaze (Secrétaire général de l’UL CGT Liévin)

17h45 : 3ème passage de la Chorale populaire de Paris.

18h15 : causerie de Roger Sylvain (CGT Métallurgie) autour de son livre : « Mai 68 à Renault-Billancourt »

20h00-23h00 : diner-concert avec la compagnie « Les voisins d’en face » (réservation des repas)

Renseignements et réservations :

Jean-Louis BOULET : 03-91-80-49-21 Jacques TAILLIEU : 06-88-82-87-55

Toute la journée : Stands – animations – expositions – restauration…

Entrée gratuite

BONNE AMBIANCE ASSURÉE !

* Avec le soutien de la CSD CGT 62

 

 

 

Lors de la journée du 30 avril 2011

Je dédicacerai mes ouvrages sur l'Histoire Sociale de la Classe Ouvrière


"GUERRE D'ALGERIE
SOUVENIRS D'UN APPELE ANTICOLONIALISTE"
Avant-Propos d'Henri ALLEG, l'auteur de La Question

 

"LE CHEMIN DE L'HONNEUR D'UN TRAVAILLEUR DU RAIL"

 

"LES APPARATCHIKS"

 

"GUERRE D'ALGERIE
L'ENFANT DE LA MISERE
L'ETAT COLONIAL ET SA JUSTICE DE CLASSE"


Pour tous renseignements : Tel. 03.26.40.62.15.
Mail : jacques.tourtaux@orange.fr


Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtaux 02/05/2011 11:06


Merci mon camarade des Jeunesses Communistes d'Auchel.
Je vais de suite mettre dans mes liens ton blog de combat qui me rappelle l'époque où je militais contre la Guerre d'Algérie avec le parti communiste et la jeunesse communiste.


Tourtaux 02/05/2011 11:01


Merci camarade Jean-Claude DEPOIL pour ce commentaire sympa.
Demain, je vais à Compiègne par solidarité fraternelle pour mon copain Xavier MATHIEU, traîné devant la justice de classe des Sarkozy, Woerth et consorts.
Prochainement, j'ai l'intention de présenter en UNE de mon blog, ton magnifique site qui fait honneur à la paysannerie du combat de classe de notre pays.
Pas de place pour les blogs récupérateurs qui, par arrière pensée, par calculs mal venus et mal placés, mettent certains sites en exergue par intérêt.
Nous voyons ainsi fleurir sur certains blogs qui furent amis et me combattent désormais farouchement, des arguments récupérés chez moi. Quie cela vole bas, comme c'est petit. Il est même un abruti
qui croyant impressionner son monde, balance à qui veut bien rigoler de ses conneries qu'il a fait de la boxe. Qu'est-ce que j'en ai à faire moi de ce guignol qui se vante d'avoir fait de la
boxe.
Ma boxe à moi, notre boxe à nous, c'est notre combat permanent contre l'ennemi capitaliste et ses valets.
Je viens d'aller passer deux jours dans le 62. J'y ai recontré de formidables camarades qui se dévouent sans compter pour le combat commun que nous menons tous ensemble.
Il est quelques imbéciles qui tentent de détruire l'audience de ce modeste blog. J'ai la joie délirante de leur dire qu'ils peuvent se "réjouir" de la régularité sans cesse constante, voire même en
hausse de ce blog : Le Sanglier Rouge.
Malheur à ceux qui me cherchent. Toi qui est un paysan Rouge, mon camarade, tu sais aussi bien, si ce n'est mieux que moi, qu'un sanglier agressé, ne recule jamais et qu'il fonce, qu'il charge
toujours ses ennemis de classe, qu'ils soient plein de pognon gagné malhonnêtement en faisant suer le burnous ou qu'ils soient leurs valets inconditionnels par souci de vengeance plutôt que de
réserver leurs forces pour lutter contre nos ennemis de classe.


Mathieu BAYART 30/04/2011 21:17


Cher Camarade,
je voulais te remercier pour ton intervention de ce matin concernant les guerres coloniales engagées par la France. Grâce à cette mémoire, le combat communiste garde toujours une direction, celle
du progrès pour l'humain et la transformation sociale. Il est tout à fait regrettable que les grands médias n'aient ni relayé ton intervention ni celle de Saïd, pleines de sens et de bon sens sur
l'histoire, qui est pourtant tellement d'actualité...
Mais à quoi bon faire de la publicité pour les communistes, en cette période de grande crise du capitalisme ... ?
"Il faut que tout change pour que rien ne change" comme le dit Lampedusa. A la jeune garde de montrer de quoi elle est capable !
Je mets un lien de mon blog vers le tien.
Fraternellement,
Mathieu.


depoil jc 30/04/2011 14:20


Il ne faut jamais oublier les luttes passées , nos anciens ont tracé le sillon , ne le laissons pas reprendre par la friche du capitalisme!
Fraternellement