IRAK : SAYED NASRALLAH, SECRETAIRE GENERAL DU HEZBOLLAH SALUE LE DECRET DE PORTER LES ARMES CONTRE LES TERRORISTES

Publié le par Tourtaux

2
 
Irak : S. Nasrallah salue le décret de porter les armes contre les "terroristes"

 

L’équipe du site

«  Sans nous, l’EIIL serait déjà à Beyrouth ! »
C’est ce que le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a dit dans un discours prononcé à huis-clos dimanche dernier, en présence des membres de l’organisme de scout du Hezbollah, «  Kachafet al-Mahdi », et dont quelques extraits ont été divulgués par le journal libanais AsSafir.

Auparavant Sayed Nasrallah a commenté la prise de Mossoul par la milice d’Al-Qaïda, l’Etat Islamique en Irak et au Levant, chef-lieu de la province de Ninive au nord de l’Irak et d’autres régions irakiennes. A cet égard, il a salué le décret religieux (fatwa)  émis par la marjaiyyat de Najaf (référence religieuse des chiites d’Irak) en appelant à porter les armes contre les terroristes. «  Le but n’est pas de protéger exclusivement une communauté mais l’Irak en entier », a-t-il assuré.

Le numéro un du Hezbollah s’est interrogé sur l’implication en Irak de pays du golfe et d’autres états régionaux, sur ceux qui bénéficient de ce qui s’y passe et sur la réelle position américaine, autre que celle affichée par son administration.

«  Ne détestez point ce qui pourrait être un bien pour vous », a dit Sayed Nasrallah, récitant un verset coranique, en s'adressant aux Irakiens. Il a assuré que la magie finira par se retourner contre le magicien. «  Est révolu à jamais le temps où on laisse faire ceux qui veulent détruire ou profaner les lieux religieux saints », a-t-il juré.

Sur la situation au Liban et en Syrie, Sayed Nasrallah a de nouveau vanté le rôle bénéfique joué par le Hezbollah en Syrie: «  si nous n’étions intervenus au moment propice en Syrie et de la manière convenable, l’EIIL serait déjà à Beyrouth », a-t-il dit.

Son éminence s’est toutefois dit étonné de voir que toutes les voix libanaises qui avaient condamné l’intervention du Hezbollah en Syrie n’aient jamais dénoncé l’EIIL.

" Nous ferons ce que nous avons à faire et nous serons là où nous devons être", a-t-il assuré.

Source: Journaux

17-06-2014 - 17:24 Dernière mise à jour 17-06-2014 - 17:37

 

 

Publié dans IRAK

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article