KEOLIS ANGERS : DES LUNDI 19 SEPTEMBRE, LES SYNDICATS ENVISAGENT DES DEBRAYAGES QUOTIDIENS SI LEURS REVENDICATIONS N'ABOUTISSENT PAS AVEC LA DIRECTION

Publié le par Tourtaux

Les bus à Angers : menace de grève dès le lundi 19 septembre
Transports vendredi 09 septembre 2011

Quatre syndicats, la CGT, la CFTC, Force ouvrière et Sud, d’Irigo Keolis à Angers, s’apprêtent à se lancer dans une grève si leurs revendications n’aboutissent pas.

Cette grève pourrait être effective dès le lundi 19 septembre, pour une durée de quatre semaines. « Nous organiserons des débrayages d’une heure, chaque jour, pour manifester notre mécontentement, précise Xavier Dupeyroux, de la CGT. Cela nous coûte moins cher et pénalise davantage la direction ! »

Les conducteurs se plaignent, depuis l’entrée en service du tram et des nouvelles lignes, de temps de parcours trop courts, d’absence de couloirs de bus sur le boulevard du Roi René et rue Paul Bert, de problèmes de billétique… Ils réclament également une prime de 500 € pour « la dégradation des conditions de travail. »

De nouvelles rencontres sont prévues avec la direction dans les prochains jours.

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Les-bus-a-Angers-menace-de-greve-des-le-lundi-19-septembre_40771-1984971-pere-pdl_filDMA.Htm

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Ce type de grève qui peut durer longtemps dans sa répétition journalière et qui ne coûte pas cher aux grévistes, pose de gros problèmes à la direction.<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Cela ne coûte quasiment rien aux grévistes qui peuvent faire durer la lutte autant qu'ils le veulent. Le patron est lui dans l'embarras mais une grève qui ne gênerait pas le patron, ne servirait<br /> à rien alors que dans le cas présent, le patronat va perdre beaucoup d'argent à moins qu'il accepte les revendications des salariés...<br /> <br /> <br /> <br />