L'AIDE MEDICALE D'ETAT : UNE NECESSITE DE SANTE PUBLIQUE !

Publié le par Tourtaux

Source / auteur :

Courriel France terre d’asile

L’aide médicale d’Etat : une nécessité de santé publique !

mis en ligne mardi 31 août 2010 par jesusparis


Un des points du discours présidentiel de Grenoble a, jusqu’à aujourd’hui, fait l’objet de peu de commentaires. En effet, le président de la République a souhaité que l’on évalue les « droits et prestations auxquels ont aujourd’hui accès les étrangers en situation irrégulière » car, selon lui, une « situation irrégulière ne peut conférer plus de droits qu’une situation régulière ». Postulat erroné puisque les étrangers en situation irrégulière sont exclus des prestations sociales et familiales, mais sur lequel Thierry Mariani, député UMP du Vaucluse, appuie sa nouvelle proposition visant à réformer l’aide médicale d’Etat (AME).

 

Rappelons que l’AME, dont la forme actuelle résulte de la loi de 1999 instaurant la couverture maladie universelle (CMU), est une couverture de santé qui permet la prise en charge des dépenses de soins des étrangers en situation irrégulière résidant en France depuis plus de trois mois. La proposition du député Mariani entend demander aux bénéficiaires une participation financière pour des raisons d’équité à l’égard des Français et autres étrangers en situation régulière et pour prévenir les fraudes.

 

Loin de l’équité, cette proposition constitue une aberration politique dont le fondement idéologique et démagogique ne fait pas de doute. En France, les personnes en situation de précarité sociale, en particulier les bénéficiaires de la CMU-complémentaire, sont encore fort heureusement exonérées de diverses participations financières notamment le forfait hospitalier. Revenir sur ce principe pour les étrangers en situation irrégulière serait une grave erreur du point de vue de la santé publique. La participation financière risque d’écarter des étrangers a priori sans ressources du système de santé français, qui attendront d’être mourants pour se présenter aux portes des hôpitaux. Au final, la proposition du député Mariani pourrait être contre-productive pour les finances de l’Etat et représente un véritable saccage de la politique de santé publique qui repose autant sur la prévention que le soin.

 

-  Pour en savoir plus sur l’aide médicale d’Etat : http://www.france-terre-asile.org/c...

 

-  Lire le rapport : http://www.france-terre-asile.org/i... de l’Inspection générale des finances et de l’Inspection générale des affaires sociales sur la gestion de l’aide médicale d’Etat

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article