LA MILICE TERRORISTE EIIL A CHOISI SON CHEF POUR LE LIBAN. SA MISSION SERAIT D'ENTRAINER LES KAMIKAZES POUR LES ENVOYER AU LIBAN ET Y PERPETRER DES ATTENTATS

Publié le par Tourtaux

L’EIIL a choisi son émir pour le Liban !

 

L’équipe du site

La milice de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) a désigné Abdel Salam Al-Ordoni (le jordanien) comme émir de ce groupe terroriste au Liban, c’est ce qu’a révélé la chaîne libanaise LBC, en se référant aux  interrogatoires de plusieurs membres de l’EIIL arrêtés récemment au Liban.

Selon cette source,  Al-Ordoni a pour mission d’entrainer les kamikazes afin de les envoyer au Liban dans un camp d’entrainement installé à la frontière turco-syrienne.

 

Entrée de 20 kamikazes au Liban

Les services de renseignements étrangers ont fait état de l’entrée de 20 kamikazes au Liban (dont les 3 auteurs des attentats suicide et les deux détenus récemment arrêtés) durant les deux derniers mois.

Dans ce contexte, la direction de la Sureté Générale (SG) a adopté de nouvelles mesures pour traquer les cellules terroristes. Elle a refusé d’accorder des visas à 60 personnes de nationalités arabes et européennes récemment arrivés à l’aéroport de Beyrouth.

L’identité de 4000 étrangers séjournant actuellement au Liban est désormais passée sous crible par les officiers et membres de la SG .

 

L’aide d'Interpol

 

Dans ce contexte, le quotidien al-Liwaa, citant une source sécuritaire, a rapporté lundi que les services de sécurité demanderont à Interpol de leur fournir les noms des personnes recherchées afin de prendre les mesures nécessaires à l'aéroport de Beyrouth.

Selon cette même source, le Liban coopérera avec Ankara pour surveiller les déplacements des suspects qui se rendent au Liban via la Turquie.

 

Arrestation d’un jordanien

 

Samedi, la SG a perquisitionné un hôtel dans la région de Sayfi (Est de Beyrouth) où elle a arrêté un jordanien ne dépassant pas les 20 ans. Il est accusé d’être un des kamikazes. Il avait demandé d’être envoyé au restaurant as-Saha dans la banlieue « pour réaliser son rêve ».

Il ne détenait que 30 dollars et un billet d’avion allez sans retour.  

 

L’armée saisit des explosifs à Akkar

Entre-temps, une force de l'armée a perquisitionné, samedi, plusieurs localités à Akkar, ainsi que le camp de Aziziyé qui abrite des réfugiés syriens, à la recherche des suspects impliqués dans des actes terroristes.

Ces perquisitions font suite aux aveux des détenus Alaa Kanaan et Mahmoud Khaled, tous deux arrêtés pour appartenance à des groupes terroristes.

Les deux détenus avaient en effet fait état de la présence d'une grotte dans les terres de Fnaydek, où ils se rendaient pour fabriquer des engins explosifs dans le but de les utiliser dans des actions terroristes.

Une force de l'armée a immédiatement localisé cette grotte, où elle a trouvé des bombes, des armes, des appareils de communication ainsi que des manuels d'apprentissage sur la fabrication des ceintures explosives.

 

Source: Divers

30-06-2014 - 13:53 Dernière mise à jour 30-06-2014 - 13:53 

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=180233&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Publié dans LIBAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article