LE DOLLAR PAPIER, MONNAIE DE SINGE !

Publié le par Tourtaux

Défauts du système financier : la faute est au dollar




Il faut repenser toute l’architecture du système financier international, a déclaré le président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaev en intervenant au forum économique international à Astana.

Selon lui, le monde est trop dépendant d’une seule monnaie, c’est-à-dire du dollar, ce qui crée la majorité des problèmes au niveau de l’économie globale.

L’économie US est, naturellement, seule au monde à tirer avantage de la domination de la monnaie américaine, Elle est alimentée par les dollars papier. En effet, toutes les transactions sur les gros contrats dans le monde passent par New York, a rappelé Nazarbaev. Selon le président du Kazakhstan, le temps est venu pour les États-Unis eux-mêmes à songer à ce problème. Le monde a besoin d’une approche foncièrement nouvelle, différente du système financier actuel que Nazarbaev qualifie de « défectueux ». Débarasser le système de ses défauts est une tâche difficile mais faisable à condition que s’y mettent non pas le G8 ou même le G20 mais la communauté internationale dans son ensemble dans le cadre de l’ONU.

La suprématie du système financier américain suscite, naturellement, de plus en plus de préoccupations, estime Alexandre Abramov, professeur du Haut collège d’économie:

« Le dollar devient une denrée de plus en plus rare sur le marché global. Les grands marchés en développement comme les BRICS ou le Kazakhstan ont été les premiers à être confrontés au déficit de dollars. Ce n’est pas notre faute si nous avons d’abord accumulé une grande quantité de dollars qui se déplacent maintenant vers les marchés développés. Cette situation n’est pas faite pour attirer les investissements et faire vivre le secteur bancaire des pays en développement. »

Certains analystes pensent que le yuan peut devenir une alternative au dollar en Asie. Cela n’exclut pas pour autant l’apparition d’une nouvelle monnaie, même virtuelle, estime Sergei Khestanov, directeur exécutif du groupe « ALOR » :

« Cela peut être une sorte de monnaie virtuelle qui n’existe pas sur support papier. Elle est immatérielle mais s’utilise dans les règlements internationaux. N’oublions par que l’euro commençait également comme écu immatériel mais n’en était pas moins utilisé dans les règlements internationaux. Il se peut que plusieurs monnaies de ce genre fassent leur apparition dans le monde dans les années et les décennies qui viennent. »

Ron Paul, homme politique américain et membre de la Chambre des représentants, n’a de cesse de rappeler à la Maison Blanche que l’exclusivité du dollar ne tient qu’à l’accord signé en 1970 avec les pays de l’OPEP sur les cours du pétrole en dollars. Pourtant, pour les échanges équitables, il faut utiliser les valeurs réelles. C’est une loi économique immanente. Washington doit se préparer à devoir payer un jour les pays producteurs de pétrole en or ou son équivalent et non pas en dollars ou en euros, prévient Ron Paul.

 

La Voix de la Russie

Source: Agences

 

31-05-2014 - 10:24 Dernière mise à jour 31-05-2014 - 10:24

 


Publié dans USA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article