LE PARLEMENT VENEZUELIEN VOTE A L'UNANIMITE UNE DECISION SE SOLIDARISANT AVEC LA SYRIE FACE AU COMPLOT TRAME CONTRE ELLE

Publié le par Tourtaux

Le parlement vénézuélien vote à l'unanimité sur une décision pour se solidariser avec la Syrie face au complot tramé contre elle


14 Mar 2012

Caracas / L'Assemblée nationale de Venezuela /le parlement/ a voté lors d'une séance tenue hier, à l'unanimité sur une décision présentée par des parlementaires d'origine syrienne pour se solidariser avec la Syrie face au complot conduit par les Etats-Unis pour porter atteinte à ses positions soutenant la résistance et les mouvements de la libération arabes et mondiaux.

Le député, Diosdado Cabello, président de l'Assemblée nationale du Venezuela, a affirmé que le Venezuela, parlement, gouvernement et peuple, appuie le gouvernement et le peuple syrien, soulignant que le peuple syrien affronte un complot impérialiste.


De son côté, le député Yul Jabbour, président de la commission d'amitié parlementaire syro-vénézuélienne, qui a présenté le projet de décision de solidarité avec le gouvernement et le peuple syrien au Parlement vénézuélien, a fait noter que ce projet ne vise pas seulement à se solidariser avec la Syrie, mais à démasquer les plans impérialistes qui ont pour but d'obliger la Syrie à payer le prix de ses positions nationales et patriotiques soutenant la résistance nationale légitime et les droits des peuples à l'autodétermination.


M. Jabbour a mis l'accent sur la fermeté de la Syrie, direction, peuple et armée face à l'ennemi qui tente à provoquer la sédition et à affaiblir le gouvernement syrien pour émietter la région et dominer ses richesses.


Pour sa part, M. Julio Chavez, vice-président de la commission du pourvoir populaire et des médias, a indiqué que ce qui se passe en Syrie est un chapitre de la conspiration dont le Venezuela avait souffert depuis l'an 2002, soulignant que le peuple syrien via ses positions courageuses soutenant le gouvernement va faire échouer le complot dirigé par l'impérialisme et Israël.


Le député Adel Zghir, président de FEARAB, a parlé de la manière du développement de la crise en Syrie et du train de réformes lancé par la direction syrienne pour couper la route devant l'opposition qui n'est pas intéressée de la réforme et qui est liée à un plan extérieur.


A. Chatta / L.A.

 

http://www.sana.sy/fra/55/2012/03/14/406113.htm 

Publié dans Venezuela

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article