LE PRESIDENT RAUL CASTRO A DECLARE QUE LE PARTI COMMUNISTE CUBAIN RESTERA LE PARTI UNIQUE A CUBA

Publié le par Tourtaux

Le Parti communiste cubain restera le parti unique à Cuba (Castro)
Publié le 2012-01-30 10:32:07 | French. News. Cn

 

LA HAVANE, 29 janvier (Xinhua) -- Le dirigeant cubain Raul Castro a déclaré dimanche que le Parti communiste cubain (PCC) conserverait son statut de parti unique dans le pays.

M. Castro a déclaré lors de la clôture de la première Conférence nationale du PCC que "Cuba ne renoncerait jamais à avoir un seul parti politique bien que l'impérialisme prétende que cette décision mène à la défaite de la Révolution et qu'elle sacrifie l'unité du peuple".

M. Castro a exclu la possibilité d'un modèle de multipartisme à Cuba et a critiqué "ceux qui pensaient que la Conférence allait marquer le début d'un démontage politique et social de la révolution et ceux qui réclameraient la mise en place d'un modèle multipartite".

Il a expliqué à ce propos que le principe d'un seul parti politique était basé sur l'article 5 de la Constitution cubaine qui "a été approuvée par 99,7% des électeurs qui l'ont votée de manière libre et confidentielle".

Cependant, Il a appelé à redoubler d'efforts pour promouvoir "la plus grande démocratie dans notre société et au sein du PCC".

"Il faut montrer son desaccord et dire la vérité", a rassuré le leader cubain. Dans beaucoup de ses discours, en effet, M. Castro a exhorté les Cubains à "dire la vérité sans crainte".

Au total, 806 délégués ont assisté à la Conférence nationale de deux jours, au cours de laquelle ils ont débattu des questions concernant les réformes économiques, le vandalisme social et la lutte contre la corruption.

 

http://french.news.cn/monde/2012-01/30/c_131382241.htm

Publié dans guerre d'Algérie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtaux 30/01/2012 14:55

JE SUIS FAROUCHEMENT PARTISAN DE LA DICTATURE DU PROLETARIAT. SANS ELLE AUCUNE CHANCE POUR UN PEUPLE DE CONSERVER LE POUVOIR ET D'INSTAURER UNE REELLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE.

Babeuf 30/01/2012 13:16

N'en déplaise à certains, c'est fort bien ainsi, le CHE aurait approuvé la justesse de cette ligne de conduite.