LE SEUL PAYS D'EUROPE QUI S'OPPOSE A L'UTILISATION DE SES BASES POUR L'AGRESSION DE L'OTAN EN LIBYE EST CHYPRE

Publié le par Tourtaux

Le seul pays européen qui s'oppose à l'utilisation de ses bases pour l'agression de l'OTAN en Libye est Chypre  

Lundi 21 Mars 2011

Les autorités chypriotes ont déclaré s'opposer à ce que les bases britanniques de Chypre servent à faire respecter la zone d'exclusion aérienne imposée par l'Onu au-dessus de la Libye, mais ont reconnu ne pas être en mesure d'empêcher leur utilisation à cette fin
Le seul pays européen qui s'oppose à l'utilisation de ses bases pour l'agression de l'OTAN en Libye est Chypre
La Grande-Bretagne dispose de deux bases militaires souveraines à Chypre, en Méditerranée orientale. Un centre de commandement, destiné à coordonner les incursions d'avions britanniques dans le ciel libyen, a été mis sur pied à la base de la Royal Air Force (RAF) à Akrotiri, sur la côte sud de l'île.

"Malheureusement, ces bases sont souveraines et la Grande-Bretagne peut en faire l'usage qu'elle entend à condition d'en aviser (Chypre). Nous avons fait savoir aux Britanniques que nous ne souhaitions pas que leurs bases servent à cet effet, que nous sommes contre", a déclaré à la presse le président chypriote, Demetris Christofias.
Le Parti communiste, dont est issu Christofias, a fréquemment réclamé la fermeture des bases britanniques de l'île. Le QG britannique a indiqué qu'Akrotiri ne servait pas de base de départ pour des raids contre la Libye, et qu'elle n'accueillait pas d'avions d'autres pays de la coalition.

Londres n'a pas le projet de déployer des avions Typhoon ou Tornado sur cette base, a dit le QG britannique, d'après lequel des avions de surveillance sont stationnés là-bas.
A Londres, le secrétaire à la Défense Liam Fox a déclaré à la BBC-télévision que les Britanniques allaient déployer des Typhoon et des Tornado sur une base du sud de l'Italie, soit dimanche, soit lundi.
Nicolas Maury

Publié dans L'Afrique en lutte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Entièrement d'accord Serge et ce qui m'interpelle, c'est que ce petit pays par la taille et non par sa valeur, n'est hélas pas en capacité de s'opposer aux britanniques.<br /> Espérons que ce pays à direction progressiste, n'aura pas à subir les retombées du puissant Etat anglais pour avoir osé exprimer son opposition à cette agression militaire.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> Comment peut-on admettre aujourd'hui qu'un ancien pays colonisateur s'arroge le droit de soustraire un morceau d'un pays indépendant, pour y maintenir des bases militaires. Le droit international,<br /> s'il était autre chose qu'un leurre, devrait confirmer le droit de chaque peuple de disposer de son territoire sans aucune exclusive.<br /> <br /> <br />
Répondre