LES JEUNES MARXISTES DE PAU SOLIDAIRES DES MINEURS D'ESPAGNE ET D'AFRIQUE DU SUD

Publié le par Tourtaux

Vendredi 31 août 2012

mineurs-greve_galleryphoto_paysage_std.jpg

 

DECLARATION DU ROC ML ET DE LA JCML LORS DE SES JOURNEES DE RENCONTRE ET DE FORMATION SUR LES LUTTES DES MINEURS EN ESPAGNE ET AFRIQUE DU SUD

 

Le ROC-ML et son organisation de jeunesse, la JCML, réunis au cours de leurs journées de formation et de rencontre adressent leur salut aux mineurs de l’Etat espagnol et d’Afrique du Sud dont la lutte est engagée depuis plusieurs semaines.

 

En Espagne, les mineurs luttent contre le plan de restriction budgétaire du gouvernement qui signifie la baisse des salaires et la mise au chômage d’une part des ouvriers. Ils sont confrontés à la répression de l’Etat bourgeois. Devant les gendarmes, ils n’hésitent pas à se défendre, à passer à l’offensive et à utiliser des armes de leur propre confection. La police a refusé de s’affronter aux travailleurs par crainte de leur force. La solidarité entre eux et de quartiers entiers, du fait de leur conscience et de défense de leurs intérêts légitimes, leur confère cette force de ne pas baisser la tête et d’attaquer violemment les détachements de l’Etat bourgeois venus pour les contraindre, dans cette lutte de classe.

 

En Afrique du Sud, les mineurs ont été réprimés avec une violence assassine (une quarantaine de morts) par la police, dont les représentants déclarent qu’elle a dû agir par légitime défense. La bourgeoisie montre qu’elle tombe le masque des droits de l’homme quand elle sent que son pouvoir pourrait être remis en cause, malgré les déclarations hypocrites du président Zouma se disant consterné de la répression sur les mineurs en lutte, lui-même étant le représentant de la bourgeoisie sud-africaine.

 

Par leur résolution et leur caractère offensif, les luttes des mineurs d’Espagne et d’Afrique du Sud sont un exemple pour tous les travailleurs qui cherchent à résister aux reculs sociaux que la bourgeoisie nous impose pour maintenir son taux de profit et qui montre quelle force pourra changer la société. Les communistes de la JCML et du ROCML regardent d’un œil attentif ces luttes et adressent leur soutien aux mineurs. Pour nous, il s’agit avant tout de populariser leur combat aux yeux des prolétaires de France qui sont un détachement du prolétariat de tous les pays et qui partagent le même intérêt : celui de construire une société nouvelle en renversant la bourgeoisie, son système d’exploitation.

 

Le 26 aout 2012,

Le ROC ML et la JCML

 

img_606X341_south-africa-160812nc.jpg

http://lesjeunesmarxistesdepau.over-blog.org/article-solidarite-avec-les-mineurs-d-espagne-et-d-afrique-du-sud-109609726.html

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtaux 31/08/2012 20:13

J'aime bien les petits jeunes palois bien que je ne les connai. J'espère faire d'ici peu leur connaissance.Puisque tu parles de la commune de Paris, lors de son 140ème anniversaire, les camarades
des 5 UL combatives du 62 m'avaient invité et voilà que les jeunes marxistes de Pau allaient à cette commémoration à Paris. Ils avaient pensé que nous pourrions nous rencontré là-bas et cette fois,
j'espère bien les voir à la fête de l'Huma où mon but recherché est de rencontrer de bons camarades. Il y a encore de braves gens de progrès qui n'ont rien à voir avec les dirigeants de cette
pseudo gauche du style Mélenchon qui ne vont venir que pour soigner leur égo.
Quoiqu'on puisse penser, quand le peuple crevant de faim va descendre dans la rue, ce sera un Germinal bis avec des petites gens qui brandiront peut-être des machettes puisqu'ils n'auront rien à
perdre, que leurs chaînes comme aime le dire notre camarade Patrice. Pas de quartiers ce jour-là, ce sera eux ou nous!

TriNiTy 31/08/2012 19:27

Tu nous imagines avec une machette face aux flics ? Ici pas de faux-semblant, la lutte des classes est bien une guerre qui a ses morts. Ne jamais oublier cela quand tu es face à un bourgeois qui
parle et porte beau, s'il le faut pour sauver son système, sa classe et ses privilèges, il te crèvera les yeux et te crèvera tout court, qu'on pense à la Commune de Paris....