LILLE : JOURNEE DE LUTTES ET DE MANIFESTATIONS DANS LE NORD ET LE PAS DE CALAIS

Publié le par Tourtaux

Mercredi 29 février 2012 3 29 /02 /Fév /2012 19:57

sur La voix du Nord

| JOURNÉE D'ACTION |

Entre 750 et 1 000 personnes, selon les sources, ont manifesté ce mercredi après-midi à Lille à l'appel de la CGT, pour l'un des rassemblements les plus importants de France, dans le cadre de la journée européenne contre l'austérité. Ils étaient aussi deux cents à Béthune, et une quarantaine à Wisques (près de Saint-Omer) sur l'A26 pour distribuer des tracts.

 

« Y en a marre », « la crise, c'est eux, la solution, c'est nous », scandaient environ 1 000 personnes dans les rues de Lille en réponse à l'appel de la Confédération européenne des syndicats, selon la CGT du Nord qui a compté 800 de ses membres dans les rangs des manifestants. Ils étaient 750 selon la police.

En tête de cortège, une douzaine de représentants de syndicats belges et anglais ont rejoint leurs partenaires français. « On veut une politique de relance de la Banque centrale européenne », a déclaré Didier Louvet, président du Conseil syndical interrégional qui regroupe des organismes de France, de Belgique et de Grande-Bretagne. Outre la CGT qui fournissait le gros du cortège, des délégations de l'Unsa, de la FSU, de SUD Solidaires, mais aussi des membres du Front de Gauche, étaient présents.

 

Derrière une banderole « organisons la riposte à l'austérité, imposons nos exigences sociales », la manifestation départementale interprofessionnelle regroupait des représentants du secteur public - cheminots, personnels de l'éducation et de la santé - ainsi que des salariés du privé.

 

Dans la matinée, 600 personnes s'étaient mobilisées au travers de manifestations dans le département du Nord, a rapporté Vincent Delebar, secrétaire général de la CGT Nord. Cet après-midi, ils étaient environ 300 à Dunkerque.

 

 

Dans le Pas-de-Calais : à Béthune, la manifestation à l'appel de la CGT, a rassemblé cet après-midi environ 200 personnes qui ont bloqué le rond-point Saint-Pry. A Calais, ils étaient 200 à avoir répondu à l'appel de la CGT. 

 

Par ailleurs, dans la matinée, une quarantaine de militants CGT de Saint-Omer s'étaient donné rendez-vous au péage de Wisques, pour distribuer des tracts sur l'A26, puis au rond point de Saint-Martin-au-Laert.

 

Cette journée d'action s'est également caractérisée par des perturbations dans les transports. Ainsi, le trafic des TER était ainsi légèrement perturbé, avec 2 ter sur 3 circulant en moyenne dans le Nord - Pas-de-Calais. Concernant le trafic aérien, au départ de Lesquin, sept vols (en partance pour Nantes, Toulouse, Bordeaux, Nice, Lyon et Strasbourg) ont été annulés par Air France, par mesure préventive. Pourtant ce matin, on ne comptait aucun gréviste parmi les contrôleurs aériens et le personnel de sécurité de l'aéroport.

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article