LILLE : TOUS ENSEMBLE ! TRAVAILLEURS BELGES ET FRANCAIS UNIS AVEC LEURS SYNDICATS. UNE DELEGATION DE CHEMINOTS BELGES DE LA CGSP MANIFESTERA SAMEDI 6 NOVEMBRE AVEC LES TRAVAILLEURS FRANCAIS

Publié le par Tourtaux

Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /2010 10:00

 

6 novembre  

 

  

Ce samedi 06 novembre, nouvelle journée de mobilisation des travailleurs français contre le « réforme » des retraites.

Cette manifestation sera, sans aucun doute, une grande réussite pour la classe ouvrière ; une nouvelle grande baffe dans la gueule du locataire actuel de l’Elysée.

 

 

Les travailleurs belges savent bien que  tôt ou tard, ils devront subir de la part de leur gouvernement, les mêmes attaques contre leurs systèmes de pensions et la sécu.

Une délégation de Cheminots CGSP se rendra à Lille, ce samedi 06 novembre afin de manifester aux côtés des travailleurs français.

 

 

 

L’Europe du capital, qui manipule les divers gouvernements marionnettes au travers toute l’Europe, en veut toujours plus. Pour arriver à leurs fins, les capitalistes doivent réduire à néant les conquêtes sociales de nos ainés.  Il est encore possible de changer les choses. Les travailleurs doivent pour cela impérativement s’unir pour faire front et combattre dans l'unité l’ennemi de classe. Ce sera la victoire de la classe ouvrière ou sont anéantissement !

 

Camarade, TA MOBILISATION peut changer le cours de l’histoire ! Sois un héros, descend dans la rue et bats-toi.

 

 

Oulianov 

 

Voir le Fichier : Solidarite_France__1_.pdf  "

 

Voir le Fichier : 06_novembre.pdf 

 

Voir le Fichier : Tous_a_Lille_le_samedi_06_novembre.pdf

 

source: cliquez ici

soli4.jpg 

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> A mon camarade Michel, du CG19,<br /> Mon analyse est tout simplement la vision d'un militant lucide qui refuse toute compromission avec l'ennemi.<br /> Je n'ai pas encore regardé l'actualité ce matin mais, en fonction de ce que j'ai lu cette nuit avant de me coucher, est dramatique quant à la survie du syndicalisme PUR et, en découlant tout<br /> naturellement pour notre peuple.<br /> Nous assistons en direct à la montée en puissance des forces de la trahison.<br /> Ne nous leurrons pas, la partition comico-tragique que nous joue le jaune Chérèque, nous la connaissons tous.<br /> Son suivi par Thibault et tous les autres syndicats dits nationaux qui, à l'instar de la confédération CGT, de la plupart de ses fédérations et UD, commence à être compris par les travailleurs.<br /> Concernant la fédération des cheminots CGT, ma fédération, il ne fait aucun doute que les camarades en lutte, ont été lâchés en plein combat comme ils l'ont été en 2007 par Thibault qui a été<br /> s'aplatir en tendant la perche de la félonie à un Sarkozy tout heureux de l'aubaine.<br /> Il est une organisation syndicale sur laquelle on ne cause pas beaucoup et qui est à l'affût pour récupérer d'éventuels camarades déçus de la CGT.<br /> Il s'agit de SUD qui fait des pieds et des mains pour entrer dans la collabo CES.<br /> Force est de constater que comme la CFdT, la CGT, et toutes les autres Organisations syndicales (OS), dont la FSU qui cherche aussi à être admise dans la traîtresse CES et qui s'aligne sur le PS en<br /> prônant une autre réforme "plus juste", FO qui refuse, comme c'est commode, de signer quoi que ce soit avec les autres OS afin de jouer les blanches colombes auprès des travailleurs dans le but là<br /> aussi, de récupérer des camarades de la CGT déçus et écoeurés, le syndicat SUD qui est une émanation de la CFdT, donc sa fille, est également la petite fille de la non moins collabo CFTC est sur la<br /> même longueur d'onde que les autres OS. C'est ensemble qu'elles ont pondu leur communiqué poignardant une énième fois la classe ouvrière.<br /> Nous voilà donc au pied du mur et face à la pire des ignominies : la trahison patente de toutes les organisations syndicales.<br /> Il est bien évident que sont écartés de ces trahisons les syndicats de base et les camarades qui luttent admirablement au quotidien sur le terrain.<br /> Ces camarades fer de lance qui sont sans cesse à l'avant garde des luttes, sont notamment mes camarades de la CGT,ils sont l'honneur de notre grande CGT<br /> Un seul syndicat ne trahit pas les travailleurs, il s'agit d'une petite organisation par la taille mais grande par sa valeur : la CNT à qui je rends hommage via ce commentaire.<br /> J'ajoute que je suis très à l'aise pour dire cela puisque j'ai toujours été d'une fidèlité constante à la CGT qui pourtant me pose bien des questions.<br /> Le seul voeu que je formule quant à ce syndicat CNT, c'est que les camarades de la CGT à la base comprennent enfin que l'ostracisme à l'encontre de cette OS dessert les travailleurs et leurs<br /> familles et n'a pour visée que de masquer une réalité de plus en plus évidente aux yeux de tous : la trahison des directions syndicales dont la mienne, la CGT qui, visiblement n'a plus qu'une idée<br /> en tête, celle de faire table rase du passé.<br /> Pour se faire, nos dirigeants criminalisent les militants du combat de masse et de classe.<br /> Sont écartés les camarades qui sont l'entité, la mémoire des luttes syndicales acharnées dans leurs régions.<br /> Seules comptent désormais les luttes pour les places et les honneurs.<br /> Je suis de ceux qui refusent la résignation et les compromissions.<br /> Aux honneurs, aux trahisons, je continue de mener mon combat dignement, celui d'un homme DEBOUT.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Remarquables commentaire et analyse de mon Camarade TOURTAUX, sur l'évidente montée du fascisme en lien avec la misère.<br /> Sache que je me souviendrai de cette analyse et que je me coucherai moins con ce soir. Et dire qu'un instant tu voulais arrêter ton blog...<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Je partage tout à fait ton point de vue camarade Oulianov. Nous n'avons d'autre choix que de radicaliser les luttes. C'est la lutte finale ou le fascisme qui trouve son terreau dans la misère qui<br /> ne cesse de croître.<br /> Si la radicalisation ne suffit pas, il restera la phase armée et comme il est écrit dans notre constitution, nous avons pour devoir de nous révolter si nous sommes bafoués.<br /> <br /> <br />
Répondre
O
<br /> Partout ou presque, les directions syndicales sont tièèèèdes ! Pourtant, les attaques contre la classe ouvrière se multiplient: Grèce, potugal, Espagne, France, GB, Allemangne, ..... Les<br /> travailleurs lobotomisés par la propagande capitaliste ne bougent plus! La situation est grave. Une seule solution: la radicalisation des luttes!<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> A MOINS QUE QUOI MODERATEUR?<br /> NOS FTPF MODE 2010 SERAIENT-ILS PASSES PROFESSIONNELLEMENT A LA PHASE DU SABOTAGE?<br /> ATTENTION A TON FARDEAU DYNAMITE, DIRAIT NOTRE CAMARADE TNT!<br /> <br /> <br />
Répondre