Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LOIRE ATLANTIQUE (44), GARD (30), MORBIHAN (56), PARIS : LES LYCEENS ENTRENT DANS LE MOUVEMENT!

Publié le par Tourtaux

jeudi 30 septembre 2010

Loire Atlantique (44), Gard (30),Morbihan (56), Paris: les lycéens entrent dans le mouvement!

Plusieurs centaines de lycéens des établissements Victor Hugo et Emile Zola de Hennebont (56) se sont joints ce matin à une manifestation d'agents territoriaux contre la réforme des retraites sur le marché.

Ils ont ensuite investi la rue et se sont rendus sur le pont Jehanne Le Flamme, occasionnant des perturbations dans la circulation. Vers midi, les lycéens n'étaient toujours pas dispersés.

Source en ligne sur le site du Télégramme

 

A Alès, dans le Gard, les lycéens sont aussi dans la rue: le lycée Jean-Baptiste-Dumas est bloqué depuis trois jours.

 

Mais les toutes récentes interventions des forces de l'ordre sont inquiétantes...

 

Cliquez sur la photo pour un compte-rendu des événements et des articles de presse...

On apprend ce matin que le lycée professionnel des trois rivières a été bloqué par des élèves, à Pontchateau dans le 44.

Ceux-ci auraient lancé un appel à la solidarité et au soulèvement des lycéens partout en France, et proposé une AG inter-lycée locale.

Plus d’infos dans la journée.


Et enfin pour rappel...


Paris - Assemblée générale inter-lycées jeudi 30 septembre 2010 à 18h

Un monde plus juste est possible. Refusons la casse des retraites ! La réforme des retraites aggrave les inégalités sociales.

Les lycéens, déjà inquiets de leur entrée dans le monde du travail, doivent-ils aussi faire le deuil de leur future retraite ?

Les dirigeants prétendent qu’il y a une fatalité à réformer. Nous ne sommes pas dupes, leur objectif est de détruire les acquis sociaux !

Amplifions la mobilisation et organisons la grève !

Assemblée générale inter-lycée le jeudi 30 septembre à 18h, au lycée autogéré de Paris, 393 rue de Vaugirard, métro Convention.

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Il n'y a pas que la jeunesse qui ne fait pas confiance aux confédérations syndicales. Elles sont discréditées aux yeux d'une majorité de travailleurs<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Bon courage aux confédérations pour gérer l'enthousiasme de la jeunesse qui leur fait tant défaut.<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Tu as raison mon camarade de dire que lorsque l'histoire est en marche, il suffit de trouver les mots d'ordre qui conviennent pour entraîner les masses.<br /> Je crois que dans le cas présent, il n'est pas difficile de trouver les mots justes. Tout le monde est remonté contre Sarkozy et ses sbires. Il n'aura jamais assez de flics pour faire face à<br /> l'immense vague qu'il provoque et qui va déferler.<br /> Surtout si certains se portent pâles pour ne pas aller aux manifs et ceci sans compter ceux qui vont tourner casaque en fonction des retournements de situations.<br /> Tu parle de la JC. A quelle époque y étais-tu et de quelle génération es-tu mon camarade?<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> sans faire de histoire avec un grand H,je me rappelle ,quand j'ais aux jeunesses communistes (que c'est loin!)-c'est là que j' aprrpis que lenine avait dit :<br /> QUAND UN MOT D'ORDRE S'EMPARE DES" MASSES" rien ne lui resiste...donc<br /> le mot d'ordre devrait etre facile à trouver,,,mais il faut qu'il DEVIENNE MAJORITAIRE-ceci dit malge les differences des uns et des autres ,il me semble que - LORSQU'ON EST PERSUADE QUE L'ON A<br /> PLUS RIEN A PERDRE<br /> MAIS TOUT A GAGNER ...devinez chers amis de toute la gauche ce qu'il faut faire /amities combativec. jacques<br /> <br /> <br />
Répondre