MANIF A AVESNES (59) DES CHEMINOTS, DES USAGERS DU RAIL ET D'ELUS CONTRE LA PROCHAINE FERMETURE DES GUICHETS DE PLUSIEURS GARES SNCF. CHEMINOTS/USAGERS =MEME COMBAT !

Publié le par Tourtaux

Manif ce matin à Avesnes : pan sur les gares et le Corail !

mercredi 15.06.2011, 05:05  - La Voix du Nord

 Guichets fermés, trains supprimés, c'est la double peine pour l'usager. Guichets fermés, trains supprimés, c'est la double peine pour l'usager.

Ce matin, usagers, cheminots et élus se retrouvent en gare d'Avesnes-sur-Helpe pour s'opposer à la fermeture prochaine (par demi-journée) des guichets de plusieurs gares de Sambre-Avesnois et du Cambrésis, soit Avesnes-sur-Helpe, Jeumont, Le Cateau et Caudry. ...

 

Une manifestation de colère contre la déshumanisation des gares, mais ce n'est pas le seul point qui fâche pour l'association de défense des usagers A Fond de train. Gérard Dupagny, président, s'est récemment rappelé au bon souvenir de Thierry Mariani, secrétaire d'État au Transport qui l'avait reçu, ainsi que la députée Christine Marin, le 18 avril dernier.

La rencontre portait sur l'avenir des Intercités Paris-Maubeuge-Cambrai dont le sort (deux allers-retours par jour disparaîtraient) devait être fixé en octobre-novembre. « En dehors de réponses laconiques, nous n'avançons pas sur les suppressions envisagées des Intercités Paris-Maubeuge ni sur certains horaires mal adaptés comme vous en aviez d'ailleurs convenu. Que pouvons-nous espérer au nom de la convention pour les trains d'équilibre du territoire signée le 13 décembre 2010 ? Quels sont les engagements que vous avez pu obtenir auprès de la SNCF ? Quelle suite pouvez-vous apporter à notre dossier en tant que donneur d'ordre ? C'est tout un territoire (430 000 habitants) qui ne peut accepter de devenir orphelin du rail. Nous attendons des réponses plus concrètes », insiste Gérard Dupagny auprès du secrétaire d'État.

Que des marionnettes...

Sur ce dossier fondamental pour la Sambre-Avesnois, il y a aujourd'hui des raisons d'être désespéré, écoeuré même. Depuis quelques jours, la SNCF, pour la région Picardie, a mis en ligne les horaires 2012 (http://train.picardie.fr/Ligne-Saint-Quentin-Paris) et nos trains Paris-Maubeuge passent par la Picardie... Un seul clic a suffi aux Avesnois pour avoir la désagréable impression d'avoir été pris pour - restons polis - des imbéciles. Alors que la SNCF et RFF assuraient, il y a peu en comité de ligne, que rien n'était décidé, l'horaire 2012 de la région Picardie affiche déjà les suppressions « envisagées » !

Le site n'indique pas encore les heures de départs de Cambrai-Maubeuge, mais sont affichées les heures d'arrivée et de départ des trains de Paris et Saint-Quentin. Bilan accablant : deux Corails par jour supprimés sur la liaison Maubeuge Paris, deux Corails par jour supprimés sur la liaison Paris Maubeuge, deux 2 TER par jour supprimés sur la liaison Saint-Quentin- Cambrai, aucune information disponible sur la desserte du Cateau et du musée Matisse.

« Ajoutez à cela des décisions aberrantes. Par exemple, le train de Cambrai ne s'arrêtera plus à Noyon le matin (7 h 25 actuellement, et il y a du monde). Comment ces gens vont-ils aller travailler ? », s'interroge un usager de la ligne, Didier Nakache. « On nous a menti lors des comités de ligne que ce soit à Aulnoye ou à Cambrai ! Nous ne sommes que des marionnettes et il est temps que les élus qui nous représentent se mobilisent pour défendre les usagers du rail », tempête Gérard Dupagny. •

FLORENCE DELSINNE

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Tout à fait, ne serait-ce qu'au nom de la sécurité sans cesse remise en cause par la direction de la SNCF qui suit fidèlement, quand elle ne les anticipe pas, les directives gouvernementales.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Les cheminots et les usagers du rail doivent mener la même bataille pour sauver le service public.<br /> <br /> <br />
Répondre