MONTCORNET (02) : UNE EXCELLENTE NOUVELLE ! LA CGT S'IMPLANTE AUX TRANSPORTS PAPIN QUI EMPLOIE 240 SALARIES

Publié le par Tourtaux

 
Dimanche 23 Mai 2010
MONTCORNET (02) Quand la CGT s'implante chez Papin
Les délégués CGT des entreprises de Montcornet se sont réunis en comité devant les Transports Papin.

Les délégués CGT des entreprises de Montcornet se sont réunis en comité devant les Transports Papin.

publicité

Le syndicat a fait le point sur la situation sociale des entreprises locales. La CGT fête surtout son implantation chez le transporteur, arrivée qui suscite des relations très tendues.

Une première dans l'Aisne que ce comité exécutif de la CGT de Laon décentralisé à Montcornet.

Sur un parking, devant l'entreprise Papin (un transporteur qui emploie 240 salariés), les syndicalistes avaient dressé une table.

Les cégétistes des entreprises de Montcornet ainsi que le délégué du Center Parcs de l'Aisne se sont retrouvés sous les drapeaux rouges. « Ce n'est ni un rassemblement, ni une manifestation, mais la volonté de se rendre sur le terrain, a expliqué le délégué laonnois Alain Lalan.
« En se déplaçant à Montcornet, notre comité exécutif veut appuyer le combat quotidien de ses militants qui défendent leurs salaires, leurs emplois et leur protection sociale. »

« Le temps des seigneurs est révolu »

Première entreprise visée par ce tour d'horizon économique et social, le transporteur Papin. Malgré les fortes réticences de ses dirigeants, selon le syndicat, la CGT s'y est implantée le 12 avril.

« Ce fut un grand jour » affirme un tract distribué vendredi aux routiers. « Fini les menaces, les insultes. À chaque revendication, quelle qu'elle soit. N'en déplaise à ces messieurs (les frères Philippe et Jean-Marc Papin - N.D.L.R.), le temps des seigneurs est révolu. Mais doit-on vous rappeler qu'il existe une différence bien réelle entre nos deux milieux ? Ces derniers pensent principalement à l'héritage qu'ils laisseront derrière eux alors que notre préoccupation primordiale est de subvenir chaque jour aux besoins de nos familles. »

Les cégétistes présents à Moncornet parlent de « code du travail Papin ».

Ils en prédisent la fin imminente en incitant les salariés du transporteur à se syndiquer et « n'avoir plus peur des représailles. »

Le jeune cégétiste affirme subir insultes et menaces

« Chez Papin, des heures supplémentaires ne sont pas payées, des salariés sont insultés. Et celui qui n'est pas content n'a qu'à se taire et s'en aller, accuse Antony Lagneaux, 26 ans, secrétaire du syndicat CGT chez le transporteur. La direction dit qu'il y a cinquante CV qui attendent sur le bureau et qu'on peut nous remplacer très facilement. »

Le jeune cégétiste affirme subir insultes et menaces depuis la création du syndicat.

Jointe au téléphone vendredi, la SARL n'a pas souhaité répliquer aux affirmations de la CGT.

Bien qu'il ait décroché la ligne directe du dirigeant Philippe Papin, un interlocuteur n'est pas sorti de l'anonymat.

YVES-MARIE LUCOT

Source : http://www.courrier picard.fr/courrier/Actualités/Info-regionale/Quand-la-cgt-s-implante-chez-papin

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article