NETANYAHU VEUT FAIRE PAYER LE HAMAS APRES LA MORT DE 3 ISRAELIENS. QUE PESENT LES VIES DES MILLIERS DE PALESTINIENS QUE CET ASSASSIN A SUR LA CONSCIENCE FACE A CELLES DE 3 ISRAELIENS ?

Publié le par Tourtaux

Netanyahu promet de "faire payer le Hamas" après la mort des trois Israéliens

 

L’équipe du site



 Les trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin ont été retrouvés morts dans le sud de la Cisjordanie occupée, des "assassinats de sang-froid", selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a promis de "faire payer" le Hamas islamiste.
   
"Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à la forme humaine", a déclaré M. Netanyahu.
   
"Le Hamas est responsable et le Hamas paiera", a-t-il affirmé.
   
Le Hamas, qui a nié être impliqué dans le rapt mais a salué l'opération, a promis à Israël "les portes de l'enfer" en cas d'offensive contre lui.
   
"Si les occupants se lancent dans une escalade ou une guerre, ils ouvriront sur eux les portes de l'enfer", a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, mettant en doute la "version israélienne" de l'enlèvement.
   
Le cabinet de sécurité israélien, qui comprend les principaux ministres, s'est réuni pendant plusieurs heures lundi soir à Jérusalem sous la présidence de M. Netanyahu, a précisé la radio publique israélienne. Il doit se réunir à nouveau mardi soir.
   

 Bombardements sur Gaza

   
 Par ailleurs, l'armée de l'air israélienne a violemment bombardé la bande
de Gaza dans la nuit de lundi à mardi, mais sans faire de victimes, selon des journalistes de l'AFP.  
   
Elle a lancé plus de 30 frappes sur tout le territoire, visant des terrains d'entraînement de groupes armés, selon le ministère de l'Intérieur du Hamas.

Des chasseurs F-16 ont notamment ciblé des bases du Hamas et du Jihad islamique à Khan Younès et Rafah, dans le sud de l'enclave, a précisé la branche armée du Hamas.
   
Auparavant, une roquette tirée de Gaza s'était abattue sur le sud de la Palestine occupée sans faire de dégât, selon l'armée.
   
En outre, un jeune Palestinien a été tué mardi matin par l'armée israélienne au cours d'un raid mené contre le camp de réfugiés de Jénine dans le nord de la Cisjordanie, a-t-on indiqué de source palestinienne, tout en précisant que l'incident n'était apparemment pas lié aux opérations en cours dans le sud du territoire.
   
Le chef de l'Etat israélien Shimon Peres a exprimé son chagrin, ajoutant: "Notre détermination dans le combat contre le terrorisme n'en sera que renforcée".
   
Le président américain Barack Obama a condamné "dans les termes les plus forts possibles cet acte de terrorisme insensé commis contre des jeunes innocents".
   
De son côté, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon a exhorté "les autorités israéliennes et palestiniennes à travailler ensemble à retrouver et traduire rapidement en justice les responsables", fustigeant "cet acte haineux perpétré par des ennemis de la paix".
   
 

Craintes de représailles
 
   
 Le président Mahmoud Abbas a convoqué lundi soir une réunion d'urgence de la direction palestinienne, selon son porte-parole, Nabil Abou Roudeina.
   
L'accord de réconciliation conclu entre la Fatah de M. Abbas et le Hamas, qui a conduit le 2 juin à la formation d'un gouvernement de consensus commun à la Cisjordanie et à Gaza, déjà miné par l'enlèvement, semblait de plus en plus menacé.
   
Des milliers de militaires israéliens encerclaient lundi soir Halhoul et la ville de Hébron, empêchant tout accès ou sortie de la ville.
 
 L'armée israélienne a démoli dans la soirée les maisons des deux principaux suspects de l'enlèvement, deux membres du Hamas à Hébron, toujours recherchés.
   
L'organisation israélienne de défense des droits de l'homme B'Tselem a condamné l'enlèvement et le meurtre et adressé ses condoléances aux familles, des trois étudiants, tout en "appelant le gouvernement israélien à s'abstenir d'actes de vengeance" et "d'imposer un châtiment collectif".
   

Par ailleurs, la police a été mise en alerte sur tout le territoire israélien de crainte de représailles sur la minorité arabe ou les Palestiniens, selon les médias.

Source: Agences

01-07-2014 - 08:40 Dernière mise à jour 01-07-2014 - 08:40

 

 

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Merci Thami !
Répondre
T
Thami Bouhmouch J'apprécie beaucoup ta grande humanité Jacques.
Répondre
T
Merci Thami, le nom de ce criminel de guerre m'échappait et bien que je prennes mon travail très à coeur, je ne puis me souvenir de tout. Tu es prof d'université, depuis le temps que nous nous<br /> connaissons, tu connais mon sérieux et la justesse de mes convictions pour le juste combat que je ne cesse de mener pour une société où il ferait bon vivre et où le soleil luirait pour toutes et<br /> tous.
Répondre
T
Thami Bouhmouch : Jacques, il s'agit de Colin Powel en 2003. Cet individu à l'époque avait reconnu dans la presse qu'il regrettait ce mensonge abject.
Répondre
T
Thami, lorsque l'on sait de quoi sont capables les sionistes, il suffit de voir comment se comportent les sionistes qui gouvernent la France où j'habite, pour être édifiés.<br /> Je vais te dire ma réaction après lecture de ces révélations.<br /> De suite, j'ai pensé à la fiole de pisse brandie par le général américain (dont le nom m'échappe), devant le sénat US pour avoir le prétexte mensonger qui a servi aux USA, pour aller installer leur<br /> "démocratie" occidentale en Irak, au prix de centaines de milliers de victimes innocentes.<br /> Je ne crois pas à la thèse des trois jeunes israéliens enlevés ni à celle de leur mort.<br /> Je suis persuadé qu'il s'agit d'une monstrueuse mise en scène pour agresser leurs ennemis et ils sont nombreux puisqu'ils n'ont pas d'amis, à l'exception de leurs semblables.<br /> Je pense qu'ils vont ressortir les cadavres des trois jeunes accidentés en voiture qui vont leur servir de fiole de pisse, pour se déchainer encore plus contre le peuple palestinien et l'Iran qui<br /> les attend de pied ferme pour leur mettre la raclée que ces criminels de guerre méritent. Voilà pourquoi "israel" planque les cadavres de trois des leurs.<br /> Quelle horreur, Hitler est de retour.
Répondre