POUR LA RUSSIE ET LA CHINE, L'IMPOSITION DES DIKTATS EXTERIEURS A LA SYRIE EST INADMISSIBLE

Publié le par Tourtaux

Moscou et Pékin : L'imposition des diktats extérieurs à la Syrie est inadmissible 

29 Juin 2012

Saint-Pétersbourg / Le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov a indiqué qu'il existe actuellement un changement dans la position américaine à l'égard de la Syrie et que la Russie et les Etats-Unis sont d'accord pour que les Syriens puissent décider du sort de leur pays.

Selon la chaîne satellitaire russe "Russia Today", citant Lavrov lors d'un point de presse à l'issue de ses pourparlers avec son homologue américaine Hillary Clinton à Saint-Pétersbourg, Il existe de nombreuses opportunités pour trouver de facteurs communs et définir des voies d'action pour aller de l'avant afin de régler la crise en Syrie lors de la réunion prévue demain à Genève.

Lavrov a souligné l'impératif de poursuivre et de renforcer la mission onusienne des observateurs internationaux en Syrie, tout en précisant qu'il n'y a pas de lignes finales, car pour lui, définir au préalable le sort de n'importe quelle étape transitoire est contreproductif.

La Russie et la Chine estiment inadmissible l'imposition de diktats extérieurs à la Syrie

Dans une déclaration faites au terme de la rencontre qui avait réuni aujourd'hui à Moscou Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des affaires étrangères, et l'ambassadeur de Chine à Moscou, rapportée par Russya Today, le porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, a indiqué que les deux parties avaient échangé les avis sur la situation en Syrie.

Il a ajouté que les deux parties étaient d'accords sur la nécessité de faire passer les événements en Syrie de la confrontation au dialogue national et au processus politique.

L'Indonésie met en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie

Qaunt au président indonésien, Susilo Bambang Yudhoyono, il a mis en garde contre toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie, affirmant que son pays soutient la position russe vis-à-vis de la crise en Syrie. Dans une allocution prononcée aujourd'hui à la conférence du développement d'Asie et de la Pacifique, qu'accueille actuellement l'Indonésie, le président Yudhoyono a affirmé que tout processus politique en Syrie doit se baser sur la volonté du peuple syrien, indiquant que lui et le président russe Vladimir Poutine s'étaient mis d'accord lors de leur réunion au Mexique sur la nécessité de parvenir à un règlement politique de la crise en Syrie. Il a fait savoir que l'Indonésie poursuivra ses efforts en faveur de la fin de la violence en Syrie, soulignant avoir aussi discuté de la question syrienne avec le secrétaire général des Nations Unies, Ban ki-Moon.

L'Inde renouvelle sa position appuyant l'issue pacifique à la crise en Syrie

L'Inde a réitéré sa position appuyant l'issue pacifique à la crise en Syrie, via l'arrêt des actes de violence et l'imbrication dans un processus de dialogue dans le but de parvenir à une solution politique.

San Jay Sing, secrétaire général du ministère indien des AE a indiqué lors de sa rencontre aujourd'hui avec l'ambassadeur de Syrie à New Delhi, Riyad Abbés, que l'Inde appuie l'issue politique à la crise, exprimant l'espoir de réaliser une avancée lors de la conférence de Genève sur la Syrie.

Il a réaffirmé la condamnation ferme de son pays des actes terroristes du tout inadmissibles et n'ont aucune place dans les sociétés civiles civilisées. Pour sa part, le diplomate syrien a présenté au responsable indien une explication exhaustive de ce qui se passe en Syrie et sur l'offensive terroriste à laquelle est soumise la Syrie, tout en appelant le gouvernement indien à envoyer des délégations en Syrie pour constater les faits de Visu.

Rogozine: Washington a provoqué délibérément une fanfare sur les hélicoptères syriens réparés par la Russie récemment


Le vice-Premier ministre russe, Dimitri Rogozine, a affirmé que les Etats-Unis ont provoqué délibérément une fanfare sur la question des hélicoptères syriens réparés récemment par la Russie suite à un contrat signé auparavant par les deux pays.

Dans un entretien avec une radio, rapporté par la chaîne la "Russie Aujourd'hui," le responsable russe a souligné que son pays n'a exporté à la Syrie aucun nouvel hélicoptère mais elle a réparé des hélicoptères déjà exportés vers ce pays.


Il a précisé que des différentes armées, dont ceux des pays adhérés récemment à l'OTAN, possèdent des hélicoptères russes que son entretient normalement.








Carte de site Faites-nous votre page principale Ajoutez aux favoris (Ctrl+D) Services Les informations télévisées Contactez-nous

International Copyright © 2006-2011, SANA

Publié dans Syrie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtaux 30/06/2012 15:44

@Gérard Pontvianne, les ricains oeuvrent en Inde pour dresser ce pays contre la Chine. La préservation de la paix sur la planète est loin d'être acquise notamment avec ce que fomentent les USA du
côté de l'Australie et de l'Inde.
Par contre, bien que je sois athée, l'espoir de sauver une paix très précaire, pourrait venir de l'Indonésie, qui est, je crois savoir, le plus grand pays musulman du monde.

pontvianne 30/06/2012 15:15

Pourvu que ces deux là tiennent le "choc" jusqu'au bout!?

Tourtaux 30/06/2012 14:54

Chine et Inde représentent à elles deux plus de la moitié de la population mondiale alors, Obama devrait se calmer surtout avec le camion de casseroles que vient de lui accrocher l'ex-président
Carter, membre comme lui du parti démocrate.

Babeuf 30/06/2012 13:00

Russie, Chine, Indonésie, Inde et d'autres pays, ça fait beaucoup de monde qui s'oppose aux USA, c'est bien.