QUAND CHIRAC ET WOERTH FONT BOSSER LEURS FEMMES, CE N'EST JAMAIS BENEVOLEMENT!

Publié le par Tourtaux

 

Histoire de vous mettre de bonne humeur  :      

Dans une période ou beaucoup ont du mal à joindre les 2 bouts, certains ont trouvé un bon moyen de s'en sortir : faire bosser leur femme !

Le groupe LVMH dirigé par Bernard Arnaud, grand ami de notre président, accueille dès à présent 2 petites nouvelles au sein de son conseil d'administration  :

Mme Bernadette Chirac, jeune espoir de la finance française, grande spécialiste du luxe à travers le monde, est nommée au conseil d'administration de LVMH.

Mme Florence Woerth, femme de notre ministre du travail est nommée au conseil de surveillance de la sté Hermès, filiale de LVMH. Gageons que cette nomination assurera à son mari une partie de sa retraite et ne l'obligera pas à travailler jusqu'à 63 ans.

Mme Woerth était déjà en charge de la gestion du patrimoine de Liliane Bettancourt, 1ère fortune de France  !!!

Petit détail : la participation au conseil d'administration d'une entreprise donne droit à des "jetons de présence" venant rémunérer ce pénible travail.

Ainsi, Mme Chirac recevra 650 000 € par an en juste retour de son dévouement à la cause du luxe français et Mme Woerth 400 000 € !

A part çà, on nous invite à nous serrer la ceinture et à faire des efforts !

"Bling Bling", vous avez dit "Bling Bling" ???

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> La mémé n'a pas assez des pièces jaunes, elle est vraiment en manque, insatiable la vieille!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je verse une larme sur le sort de ces deux malheureuses...<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> MAFIEUX, C'EST CERTAIN!<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> En plus, les Chirac n'ont pas de frais puisqu'ils sont logés gratuitement par leur pote libanais.<br /> C'est pas du bling-bling, c'est le capitalisme qui ne prend même plus la peine de dissimuler son fonctionnement par réseaux, cooptation, services rendus, silences achetés - mafieux, vous avez dit<br /> mafieux ?<br /> <br /> <br />
Répondre