RAPPORT SUR LES VIOLATIONS ISRAELIENNES DES DROITS HUMAINS

Publié le par Tourtaux

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

jeudi 31 mai 2012 - 16h:01

PCHR du 24 au 30 mai 2012


Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) continuent leurs attaques systématiques contre les civils et les biens palestiniens dans les Territoires palestiniens occupés.

 

 

Durant cette semaine du 24 au 30 mai 2012 :

  • les FOI ont usé de la force pour disperser des manifestations non violentes organisées par des civils palestiniens en Cisjordanie :
    • 8 manifestants, dont 2 enfants, ont été blessés ;
  • un civil palestinien a été blessé par les FOI dans le centre de la bande de Gaza ;
  • les FOI ont conduit 50 incursions dans les communautés palestiniennes en Cisjordanie et 2, limitées, dans la bande de Gaza :
    • elles ont arrêté 13 civils palestiniens, dont 5 enfants, en Cisjordanie ;
    • elles ont convoqué 12 civils palestiniens pour interrogatoire ;
    • 2 dunums (2000 m²) de terres agricoles dans le centre de la bande de Gaza ont été brûlées par des tirs israéliens ;
  • les FOI ont continué leurs agressions contre les pêcheurs palestiniens dans la bande de Gaza :
    • elles ont arrêté 5 pêcheurs palestiniens et ont confisqué 2 bateaux de pêche ;
  • Israël a maintenu un bouclage total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur :
    • les FOI ont arrêté un civil palestinien sur un check-point en Cisjordanie ;
  • les FOI ont poursuivi leurs efforts pour créer une majorité démographique juive à Jérusalem-Est :
    • des fonds ont été attribué pour un nouveau projet touristique colonial israélien à Silwan, à Jérusalem ;
    • les FOI ont démoli des structures civiles à Hazma, au nord-est de Jérusalem ;
  • les FOI ont poursuivi leurs activités de colonisation de la Cisjordanie et les colons israéliens leurs agressions contre les civils et les biens palestiniens ;
    • elles ont rasé 30 dunums (3 ha) de cultures dans la zone d’al-Baq’a, à l’est d’Hébron ;
    • un civil palestinien a été gravement blessé par les colons israéliens ;
    • les colons ont incendié des secteurs cultivés dans le sud de Naplouse.
(JPG)
Des colons israéliens mettent le feu à des terres palestiniennes dans le village de Madama, au sud-est de Naplouse.

 

Violations israéliennes recensées durant la semaine du 24 au 30 mai 2012

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils et les biens palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 24 mai

9 h 30, les FOI entrent dans Shwaika, en périphérie nord de Tulkarem, patrouillent dans les rues pendant quelques temps et se retirent. Pas de raids sur les maisons ni arrestations.

9 h 45, incursion dans Jainsafout, à l’est de Qalqilya.

13 h 10, dans ‘Azzoun, même secteur.

15 h, dans Jabloun, à l’est de Jénine.

16 h 45, dans Nabi Elias, à l’est de Qalqilya.

16 h 50, dans ‘Assala, au sud de Qalqilya.

17 h, dans ‘Azzoun à nouveau, où l’armée investit la maison de la famille d’Ahmed Haitham ‘Edwan, 17 ans, et l’arrête.

17 h 15, dans Bidya, au nord-ouest de Salfit.

23 h 45, l’armée revient dans Shwaika.

Vendredi 25 mai

3 h, l’armée d’occupation entre dans le camp de réfugiés de Nour Shams, à l’est de Tulkarem, patrouille dans les rues puis quitte le camp.

19 h, les FOI reviennent dans Shwaika, patrouillent quelques temps et se retirent.

23 h 45, incursion dans Far’oun, au sud de Tulkarem.

Samedi 26 mai

Une heure, les FOI entrent dans le camp de réfugiés d’al-Duhaisha, au sud de Bethléhem, opèrent sur la maison de la famille de Sa’id Eyad ‘Oloyan, 16 ans, et l’arrêtent.

22 h 55, incursion dans ‘Izbat Suleiman, au sud de Qalqilya, où l’armée investit la maison familiale de Malek Nizar Quzmar, 18 ans, qui est convoqué pour interrogatoire.

23 h, dans Bal’a, au nord-est de Tulkarem.

23 h 10, dans Jayyous, au nord-est de Qalqilya.

Dimanche 27 mai

Minuit et quart, les FOI entrent dans Deir al-Ghossoun, au nord de Tulkarem, patrouillent quelques temps et se retirent.

1 h 30, dans Qiffin.

7 h, dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya. Les FOI investissent l’école secondaire du village et fouillent les classes. Elles lancent des lacrymogènes sur les élèves pour les empêcher d’entrer dans les classes. Une demi-heure plus tard, des colons tentent d’entrer dans l’école mais reculent devant les pierres lancées par les élèves et les villageois. Après ces incidents, les FOI et les colons quittent le village.

7 h, incursion dans ‘Ein al-Dyouk, au nord-ouest de Jéricho.

8 h 30, dans al-Lubban al-Gharbi, au nord-ouest de Ramallah.

11 h, dans Budros, même secteur.

11 h 40, dans al-Zbaidat, au nord de Jéricho.

20 h, dans Shwaika, en périphérie nord de Tulkarem.

23 h, dans Jéricho.

Lundi 28 mai

Minuit dix, les FOI investissent Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya.

Minuit et quart, Deir al-Ghoussoum, au nord de Tulkarem.

1 h, al-Doha, à l’ouest de Bethléhem.

1 h 30, incursion dans Silwad, au nord-est de Ramallah, où l’armée fouille des maisons et convoquent 3 civils palestiniens pour interrogatoire : ‘Abdul Rahman Nizam Hamed, 30 ans, Majd Khalaf ‘Ayad, 22 ans, et Mohammed ‘Adnan Hamed, 20 ans.

3 h, dans le camp de réfugiés d’‘Aqabet Jaber, au sud de Jéricho ; l’armée pénètre dans certaines maisons et convoquent 5 frères palestiniens de la famille Ibrahim, pour interrogatoire : Sami, 36 ans, Hussam, 23 ans, Yasser, 24 ans, Mahdi, 28 ans, et ‘Arafat, 25 ans.

8 h 30, dans Jalboun, à l’est de Jénine.

10 h, dans Beit ‘Aur al-Tahta, au sud-ouest de Jénine ; dans Shaqba, au nord-ouest de Ramallah.

11 h 30, les FOI stationnées sur le mur d’annexion près du village d’‘Azzoun ‘Atma, au sud-est de Qalqilya, lancent des grenades lacrymogènes et des bombes assourdissantes sur des salariés palestiniens qui tentent d’entrer en Israël sans autorisation, pour du travail. Les tirs saccagent des cultures palestiniennes et une vingtaine d’oliviers appartenant aux héritiers d’‘Abdul Karim ‘Ali Abu Hajla sont détruits.

16 h, incursion dans al-‘Ouja, au nord de Jéricho.

20 h 30, dans Kharabtha al-Misbah, au sud-ouest de Ramallah.

21 h 30, dans Deir Dibwan, au nord-ouest de Ramallah.

21 h 45, dans Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya, où l’armée opère sur un cybercafé et arrête Mohye Mohammed Eshtaiwi, 33 ans, pour le relâcher vers 4 h le lendemain matin.

23 h 20, dans al-Zawia, à l’ouest de Salfit.

23 h 20, dans Rafat, à l’ouest de Salfit.

Mardi 29 mai

Minuit et demi, les FOI entrant dans Qarawat Bani Hassan, à l’ouest de Salfit. Elles interviennent aux domiciles de deux frères, ‘Omran et ‘Ekrima ‘Aziz Mar’ei, 28 et 31 ans, et les arrêtent. Elles confisquent également 2 ordinateurs, 5 téléphones portables et des documents.

Au même moment, dans Kufor Ra’ei, au sud-ouest de Jénine, pour patrouiller dans les rues avant de se retirer.

1 h, dans Beit Ummar, au nord d’Hébron, l’armée investit nombre de maisons et arrête 5 civils palestiniens, dont 2 enfants : ‘Eissa Khaled ‘Awadh, 14 ans, Rabei’ Jawad ‘Awadh, 16 ans, Yousef ‘Aamer Abu Jouda, 18 ans, Muntasser Wajeeh Abu ‘Ayash, 20 ans, et ‘Ali Ibrahim ‘Aadi, 20 ans.

Une heure également, incursion dans Sirris, où l’armée opère sur le domicile de la famille de Ra’ed Sa’ad Taher, 36 ans, et l’arrête.

1 h 10, dans Jainsafout, à l’est de Qalqilya, les FOI fouillent des maisons et convoquent 2 civils palestiniens pour interrogatoire : ‘Omara Khader Abu ‘Eid, 19 ans, et ‘Abdul Hadi Nassar ‘Abdul Hadi, 25 ans.

2 h 40, dans ‘Azzoun, à l’est de Qalqilya, où l’armée investit de nombreuses maisons et arrête 2 civils palestiniens, dont un enfant : Mahmoud Yousef Sabri, 17 ans, et Saher Jawdat, 25 ans.

3 h, dans Kufor al-Labad et dans ‘Anabta, à l’est de Tulkarem.

10 h, incursion dans Deir Abu Da’if, au sud-est de Jénine ; dans Kfiret, au sud-ouest de Jénine.

23 h, incursion dans Tulkarem. L’armée patrouille dans les rues et des jeunes se regroupent pour lancer des pierres sur les véhicules de l’occupant. Aussitôt, les soldats tirent à balles caoutchouc et lancent des bombes assourdissantes sur les jeunes. Puis l’occupant investit le camp de réfugiés de Tulkarem, à l’est de la ville, et quitte le secteur.

Mercredi 30 mai

Gaza


2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes protestant contre la colonisation et la construction du mur d’annexion

Durant cette semaine du 24 au 30 mai, les FOI ont continué d’employer la violence contre les manifestations pacifiques organisées par des civils palestiniens et des militants des droits de l’homme, internationaux et israéliens, en protestation de la construction du mur et de la colonisation de la Cisjordanie.

Conséquences : 8 manifestants, dont 2 enfants, sont blessés ; et des dizaines d’autres manifestants souffrent de l’inhalation des lacrymogènes et des coups donnés par les soldats de l’occupation.

Bil’in, à l’ouest de Ramallah : après les prières du vendredi 25 mai, Palestiniens, militants internationaux et israéliens manifestent pacifiquement, comme chaque semaine, pour protester contre le mur d’annexion. Ils lèvent un drapeau palestinien, appellent à la fin de la division politique palestinienne. Ils se dirigent vers le mur d’annexion. A l’aide de mégaphones, ils demandent aux colons de la colonie Mitityahu de quitter la terre palestinienne. Les soldats postés dans le secteur tirent sur les manifestants à balles caoutchouc, et lancent des grenades lacrymogènes et assourdissantes. Nombre de manifestants respirent les gaz.

Nabi Saleh, au nord-ouest de Ramallah : le même jour, Palestiniens, militants internationaux et israéliens se rassemblent dans le centre du village pour la manifestation non violente hebdomadaire contre la construction du mur d’annexion et les activités de colonisation. Les manifestants marchent vers la porte érigée par les FOI à l’entrée du village et qui conduit à des terres palestiniennes que veulent les colons de la colonie voisine de Halmish. Les soldats de l’occupation, qui se sont largement déployés dans le secteur courant de la matinée, commencent leurs agressions contre les manifestants qui se dirigent vers les terres convoitées par l’occupant. Les soldats tirent et lancent des grenades sur les manifestants dont nombre vont inhaler les lacrymogènes.

Nouba, au sud-ouest de Ramallah : au même moment, Palestiniens et militants internationaux et israéliens, rassemblés pour manifester pacifiquement contre la construction du mur et la colonisation, se dirigent vers le mur. Les soldats postés dans le secteur tirent aussitôt sur eux.

Kufor Qaddoum, au nord-est de Qalqilya : toujours vendredi, Palestiniens et internationaux manifestent dans la non-violence pour protester contre la fermeture maintenue de l’entrée est du village. Les soldats tirent. 5 manifestants sont touchés par des grenades lacrymogènes (le PCHR gardent leurs noms) et d’autres respirent les lacrymogènes.


3 - Bouclage continu des TPO

Israël maintient un bouclage hermétique sur les TPO, et ses restrictions graves à la liberté de déplacements des Palestiniens, dans leurs territoires occupés.

Bande de Gaza


Cisjordanie

Des centaines de check-points...

Un mur qui fera 724 km, isolant les populations...

Les routes principales fermées ou totalement contrôlées par l’occupant...

Un accès restreint à Jérusalem-Est...

Un accès totalement contrôlé à la vallée du Jourdain, interdite aux Palestiniens qui n’y demeurent pas, sauf autorisation spéciale...

Une colonisation et une expansion des colonies...

Un accès réduit à des zones servant de terrains militaires et de réserves naturelles (26 % de la surface totale de la Cisjordanie)...

Un mouvement de marchandises limités à cause des check-points...

Un harcèlement permanent des Palestiniens par l’occupant, à Jérusalem et dans toute la Cisjordanie...

Toute la Cisjordanie est bouclée.

Jérusalem : les FOI maintiennent leurs restrictions aux déplacements des Palestiniens aux entrées et sorties de la cité. Des milliers d’entre eux, de Cisjordanie et de la bande de Gaza, ne peuvent toujours accéder à Jérusalem. Nombre de check-points ont été posés par l’occupant, dans et autour de la ville. Les restrictions sont renforcées chaque vendredi, jour de prière, empêchant ainsi de nombreux Palestiniens musulmans de venir prier à la mosquée al-Aqsa, dans la vieille ville palestinienne.

Qalqilya : samedi 26 mai, les FOI posent 3 check-points autour de la ville.

Jénine : jeudi 24 mai, 15 h 30, les FOI posent un check-point sur la route de Qabatya à Marka, au sud de Jénine.

Tulkarem :

  • jeudi 24 mai, 8 h, les FOI posent un check-point à l’entrée de Qiffin, au nord de la ville ;
    • 10 h 30, un au carrefour de Beit Leed, à l’est
    • 17 h, un sur la route de Tulkarem à Qalqilya, au sud ;
    • 22 h, les soldats israéliens postés au carrefour d’Ennab, à l’est de Tulkarem, durcissent les restrictions aux passages des Palestiniens au check-point, et
  • samedi 26 mai, 9 h, même opération à Ennab.


Arrestations sur les check-points militaires

-  Jeudi 24 mai, 11 h, les FOI entrent dans Hijja, à l’est de Qalqilya, patrouillent dans les rues et installent un check-point à l’entrée du village. Elles y arrêtent Mohammed Ghaleb Masalha, 27 ans.


4 - Tentatives pour créer une majorité démographique juive à Jérusalem-Est

-  Lundi 28 mai, 23 h, les FOI, accompagnées de bulldozers, entrent dans Hazma, au nord-est de Jérusalem et démolissent les structures civiles suivantes :

  • une station essence et de lavage de voitures de 300 m² appartenant à Mustafa ‘Awad al-Khatib, confisquant en outre 10 000 litres de benzène, 10 000 litres de diesel, 7 pompes à essence et une pompe de lavage de voitures ; Al-Khatib estime ses pertes à un demi-million d’ILS (nouveau shekel israélien, soit plus de 103 000 €) ;
  • un atelier de mécanique automobile de 50 m² appartenant à Marwan Sa’id ‘Aabdin ;
  • un autre atelier de mécanique automobile de 50 m² appartenant à Ameer Sa’eb al-Khatib ;
  • une cafétéria de 80 m² appartenant à Mohammed ‘Abdul Karim al-Khatib ;
  • une autre cafétéria, en outre qu’elles confisquent un conteneur et tout l’équipement de la cafétéria, le tout appartenant à Munther Ershid ;
  • elles s’emparent de 5 motos à Noah al-Khatib, et
  • de 4 pompes à essence, 4 extincteurs, 8000 litres de benzène et 3000 litres de diesel sur une station essence appartenant à Fazza’ Saladin.

-  Mardi 29 mai, le quotidien israélien Ha’aretz publie sur son site que la municipalité israélienne de Jérusalem, en coopération avec le ministère israélien du Tourisme, va allouer 4 millions d’ILS (près de 830 000 €) à un nouveau projet colonial à Silwan, au sud de la vieille ville de Jérusalem, prétendant y encourager le tourisme sur l’avant-poste colonial « Ville de David » et ce, dans le contexte de ce qu’elle appelle le « Projet du parc national ». Le quotidien indique que la commission des Finances de la municipalité a approuvé la semaine dernière le transfert de 1,1 million d’ILS en plus des 900 000 déjà transférés l’an dernier (soit 2 millions pour la municipalité) et que le ministère du Tourisme va transférer les 2 millions restant.

Le maire-adjoint de Jérusalem, Pepe Alalu, du parti Meretz, qui a voté contre le projet, a déclaré que « la municipalité et le ministère vont en plus manœuvrer pour transférer des fonds vers une association qui tente de mettre la main sur Silwan ». Et il souligne que la décision affecte des associations culturelles de Jérusalem.


5 - Activités de colonisation et agressions des colons contre les civils et les biens palestiniens

Israël poursuit la colonisation des TPO, en violation du droit humanitaire international et les colons leurs agressions contre les Palestiniens et leurs biens.

-  Jeudi 24 mai, 9 h, les FOI remettent un ordre militaire à la liaison palestinienne selon lequel elles vont saisir 29 dunums (2,9 ha) de terres palestiniennes à Deir Estia, au nord-ouest de Salfit, en vertu d’objectifs militaires et sécuritaires, et afin de combattre les « attaques terroristes ». Selon l’ordre en question, la terre sera confisquée jusqu’au 31 décembre 2014.

-  Même jour, 11 h, les FOI entrent dans Hijja à l’est de Qalqilya, elles remettent un avis à Halim Na’im Da’as, lui ordonnant de démolir sa maison en cours de construction, une maison de deux étages. Elles ordonnent également à Maher ‘Abdul Rahim Khalifa d’arrêter les travaux de construction en cours de sa maison. Elles prétendent que ces deux civils n’ont pas obtenu le permis de construire (israélien).

-  Même jour, 16 h, des colons de la colonie Yits’har, qui s’est montée sur les terres du village Madama, au sud de Naplouse, mettent le feu à des terrains dans le sud du village. Des civils palestiniens se rassemblent et tentent de circonscrire l’incendie et avec les pompiers palestiniens, ils y parviennent. Pendant ce temps, les colons israéliens, escortés par l’armée, attaquent les Palestiniens. Les soldats arrêtent aussi Ahmed et Mohammed Bassam Nassar, 20 et 23 ans.

-  Samedi 25 mai, 13 h, des colons de la colonie Yits’har incendient des zones boisées dans le sud-est d’‘Ourif, au sud de Naplouse. Des surfaces importantes brûlent et le feu s’étend à des cultures. Des dizaines de Palestiniens arrivent sur les lieux et réussissent à maîtriser l’incendie.

-  Même jour, 15 h 30, des colons israéliens mettent le feu à des cultures palestiniennes dans les zones d’alQisma et d’al-Marah, dans le nord d’‘Ourif. Des civils palestiniens se précipitent sur les lieux où ils trouvent des colons et des FOI. Un affrontement a lieu entre les deux côtés, durant lequel les soldats de l’occupation tirent de nombreuses grenades lacrymogènes. Nombre de civils inhalent les gaz et les Palestiniens sont forcés de rentrer au village.

Peu après, ils entendent des tirs venant des collines situées entre le village et la colonie Yits’har. Ils s’y rendent pour vérifier ce qu’il s’y passe. Quand ils arrivent sur place, ils trouvent Najeh As’ad al-Safadi, 21 ans, menotté et en sang. Ils l’emmènent à l’hôpital de Naplouse. Là, des sources médicales indiquent qu’il est gravement blessé par une balle dans le ventre.

Cette attaque est la seconde du genre en moins d’une semaine. Le 19 mai dernier, Nember ‘Assaira, 24 ans, de Southern ‘Assira, au sud de Naplouse, a été blessé d’une balle dans l’œil droit. Un colon israélien avait tiré sur lui, en présence de forces militaires.

-  Le mardi 29 mai, dans la matinée, les FOI entrent dans le secteur d’al-Baq’a, dans l’est d’Hébron. Elles rasent au moins 30 dunums (3 ha) de cultures et détruisent les canalisations d’irrigation, le tout appartenant aux familles al-Rajabi et Jaber. Il faut indiquer qu’il existe un projet pour l’expansion de la colonie voisine de Kharasina, avec 500 nouveaux logements qui doivent être construits dans cette colonie.

-  Même jour, 16 h 30, un colon de la colonie Kidoumim, au nord-est de Qalqilya, assène violemment des coups à Nihad Mofeed Yamin, 19 ans, de Jeet, village au nord-est de la ville. Yamin est blessé à l’œil droit.


Recommandations du PCHR à la communauté internationale


(JPG) Document public

Pour plus d’informations, merci de vous rendre sur le site du PCHR, ou de le contacter à son bureau à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org, ou par téléphone : (+972 (0)8 2824776 - 2825893).

 

 

Rapport hebdomadaire pour la période du 24 au 30 mai 2012 : PCHR
sur Info-Palestine.net - traduction : JPP pour la Cisjordanie et Jacques Salles pour la bande de Gaza

 

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=12236

Publié dans Israël

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article