ROMS : PARIS RECUSE LES "PROPOS INACCEPTABLES" DE FIDEL CASTRO ALORS QUE DU MONDE ENTIER DES VOIX S'ELEVENT POUR CONDAMNER LA POLITIQUE DE SARKOZY A L'ENCONTRE DU PEUPLE ROM

Publié le par Tourtaux

Mis à jour 11-09-2010 13:26

 
 
 
Roms : Paris récuse les "propos inacceptables" de Castro

Un porte-parole du Quai d'Orsay a vivement réagi au discours de Fidel Castro comparant les expulsions de Roms à un "holocauste racial".

 

Alors qu'il présentait la deuxième partie de son autobiographie, l'ancien président cubain Fidel Castro s'est exprimé vendredi sur des sujets d'actualité, notamment le projet d'autodafé du Coran aux Etats-Unis, qu'il a qualifié de "show médiatique démesuré", et en France, le durcissement de la politique vis-à-vis des Roms, selon lui rien de moins qu'une "espèce d'holocauste racial".

 

Victimes de la cruauté

 

M. Castro a ainsi déclaré que "la dernière chose à laquelle on pouvait s'attendre était cette nouvelle de l'expulsion de gitans français, victimes de la cruauté de l'extrême droite française, qui a déjà touché 7.000 d'entre eux. Ils sont victimes d'une autre espèce d'holocauste racial".

Egratignant au passage la réforme des retraites, le leader communiste de 84 ans a ajouté que "la protestation énergique des Français est fondamentale, d'autant que, dans le même temps, les millionnaires limitent le droit à la retraite et réduisent les possibilités d'emploi".

 

Paris récuse et ironise

 

En réaction à ces déclarations, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a dénoncé ce samedi des "propos inacceptables". Selon Bernard Valero, qui s'est exprimé à Bruxelles en marge d'une réunion entre les chefs de la diplomatie des pays de l'Union européenne : "cette utilisation de l'holocauste par M. Castro montre son ignorance de l'histoire et son mépris des victimes".

Et M. Valero d'ajouter "que M. Fidel Castro s'intéresse enfin aux droits de l'Homme, ça c'est vraiment révolutionnaire"...

 

D'autres voix s'élèvent en Europe

 

Reste qu'après la vague d'expulsion de Roms, Castro n'est pas le seul à avoir établi un parallèle avec la Seconde Guerre mondiale, ainsi mercredi sur Twitter, le commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe Thomas Hammarberg avait affirmé que la rhétorique hostile aux Roms était similaire à celle utilisée dans le passé par les régimes fascistes et notamment par les nazis, non sans assurer le lendemain qu'il ne visait pas Paris (lire "La France se fait taper sur les doigts").

Alors que selon le ministre de l'Immigration Eric Besson, 8.313 ressortissants roumains et bulgares ont été reconduits à la frontière entre le 1er janvier et le 26 août, contre 9.875 pour toute l'année 2009, le Parlement européen a voté jeudi une résolution demandant à la France comme aux autres pays de l'Union "de suspendre immédiatement toutes les expulsions de Roms" (lire "Un dialogue difficile").

 

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

 
 
Metrofrance.com 

Metrofrance.comMetrofrance.com

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Tous les militants se demandent jusqu'où Sarkozy va aller dans l'ignominie et bien moi je pense qu'il s'arrêtera quand le peuple en armes aura renversé son gouvernement et pour se faire, il doit<br /> prendre les armes comme le firent nos aînés de 1789, de 1848, de la COMMUNE DE PARIS, de 39/45<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> SARKOZY EST UN EGOCENTRIQUE QUI JOUIT LORSQU'IL FAIT DU MAL AUTOUR DE LUI.<br /> SARKOZY EST UN MONSTRE QUI N'A RIEN A ENVIER AUX NAZIS COMME LE SONT EGALEMENT SES DEUX PENDANTS HORTEFEUX ET LE SOCIALISTE BESSON.<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Fidel en connait un sacré bout dans la lutte contre les fachos.<br /> Caroleone, ma camarade, ça y est, le grand moment tant attendu du soulèvement populaire contre la clique au pouvoir est arrivé.<br /> Nous devons TOUS mettre le paquet et surtout démystifier la très mauvaise idée lancée par la confédération CGT qui roule pour le parti socialiste.<br /> Bon courage et pleins succès dans les luttes qui commencent réellement maintenant.<br /> Bien que les flics commencent à lâcher Sarkozy, pour moi, un flic sera toujours un flic.<br /> Si la maison poulaga commence à se poser des questions et à descendre dans la rue pour manifester contre les réformes de Sarkozy, on ne va pas s'en plaindre.<br /> <br /> AUX ARMES CITOYENS!!<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> On se demande jusqu'où ce gouvernement ira dans l'ignominie.<br /> <br /> Il n'y a rien pour l'arrêter.<br /> <br /> La "gôche" avait bien préparé le terrain, elle est totalement discréditée<br /> <br /> Un pays en putréfaction<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Sarkozy doit aimer les cris horrifiés qu'il soulève à travers le monde entier. Ca lui donne le sentiment d'être au centre du monde, lui qui comme nous tous n'est qu'une infime particule, un<br /> assemblement d'atomes plus ou moins bien enchevêtrés.<br /> <br /> <br />
Répondre