SELON LE FIGARO LES FRANCAIS JUGENT LEURS DIRIGEANTS CORROMPUS. 74% DES OUVRIERS ET 73% DES EMPLOYES SONT LES PLUS CRITIQUES !

Publié le par Tourtaux

Les Français jugent leurs dirigeants corrompus

Par lefigaro.fr
05/07/2010 | Mise à jour : 08:26

Les hommes politiques semblent payer le prix des affaires qui éclaboussent le gouvernement depuis plusieurs semaines, révèle un sondage diffusé lundi. Premier touché, Eric Woerth.

Choqués par l'affaire Woerth, les Français n'hésitent pas à parler de corruption. Alors que les scandales impliquant des membres du gouvernement se sont multiplié ces deniers temps, près de deux tiers des Français (64%) jugent les dirigeants politiques «plutôt corrompus», selon un sondage Viavoice paru lundi dans Libération. Seuls 29% des sondés les jugent «plutôt honnêtes». 60 % d'entre eux estiment par ailleurs que le cumul de fonctions de ministre et de trésorier de l'UMP par Eric Woerth est «choquant».

Un désaveu particulièrement prononcé par les Français les plus modestes, précise le directeur associé de Viavoice, François Miquet-Marty: « 74% des ouvriers et 73% des employés souscrivent à l'idée de ‘corruption' des dirigeants politiques, contre 54 % des cadres». Un score élevé, «massivement plus que les données recueillies il y a 30 ans», et qui «renoue avec les records enregistrés au début des années 1990, lorsque le Parti socialiste était lui-même dans la tourmente», ajoute-t-il.

 

Les mesures annoncées jugées insuffisantes

Depuis les années 1970, un autre institut de sondage, la Sofres, pose en effet régulièrement la question, rappelle Viavoice: «Diriez-vous qu'en règle générale, les élus, les dirigeants politiques sont plutôt honnêtes ou plutôt corrompus ?». Selon ce baromètre, 38% des Français estimaient en 1977 que les «élus» et les «dirigeants» étaient corrompus. Ils étaient 65% à le penser en 1991, dans le contexte des «affaires» qui entachaient alors le PS, et 58% en 2002.

Un résultat loin de l'image de «République irréprochable» que promettait de donner le candidat Sarkozy en 2007. Celui-ci stagne (+1 point) en terme de popularité, avec 35% d'opinions positives selon le sondage Viavoice. François Fillon stagne également, à 46% (- 1 point). Les sondés estiment enfin à 75% que «les mesures de réduction du train de vie de l'Etat et notamment des ministères», annoncées par le président Nicolas Sarkozy, ne sont «pas suffisantes».

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Tourtauxi 05/07/2010 22:33


Il en est hélas encore beaucoup qui trouvent des circonstances atténuantes à Sarkozy et à son équipe.


Cyril LAZARO 05/07/2010 21:53


Les français ouvriraient-ils les yeux enfin?