SITUATION CATASTROPHIQUE A FUKUSHIMA : LE BATIMENT REACTEUR 3 DE PLUS EN PLUS RADIOACTIF

Publié le par Tourtaux

Fukushima Daiichi : le bâtiment réacteur 3 de plus en plus radioactif

28 novembre 2012
TEPCO a annoncé qu’un robot utilisé pour inspecter l’unité 3 de Fukushima Daiichi avait mesuré un niveau de rayonnement cumulé de 4780 mSv/h au rez-de-chaussée du bâtiment réacteur 3, soit beaucoup plus que le rayonnement cumulé de 1300 mSv/h mesuré aux mêmes endroits l’année dernière, le 14 novembre 2011.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=BUmxcC08aV0
.
Inspection filmée de l’unité 3 par le robot Packbot le 27 novembre 2012
Suite à une constatation de l’augmentation des niveaux de rayonnement dans ce secteur nord-est, Tepco voulait évaluer l’état de conduites de gaz et l’état de la surface du sol. Alors qu’aucune fuite ou dommage n’ont été détectés pour les tuyauteries, l’opérateur a finalement trouvé que la source de cette augmentation de radioactivité se situait au niveau de la porte de l’enceinte de confinement et de ses rails. Cette opération, qui a duré une heure et demie, a mobilisé 9 ouvriers : 3 sur le site, qui ont reçu une dose maximale de 0,52 mSv, et 6 à distance dans une salle confinée.
La veille de la prise des mesures, l’enregistrement de la webcam de l’ex-centrale a montré une activité inhabituelle : depuis un échafaudage, des ouvriers semblent avoir pulvérisé un produit dans la direction de la façade sud de l’unité 3, mais on ne sait pas si c’est en rapport avec l’augmentation de la radioactivité.
Voici le rapport de Tepco en japonais sur l’inspection du 27 novembre :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=alnz9FA-LX0

tepco1.jpg
tepco2.jpg
tepco3.jpg
tepco4.jpg
Cette information, qui ne sera sans doute pas répercutée dans les grands médias, confirme la perte de confinement de l’enceinte du réacteur n°3 mais aussi la dangerosité extrême de cette ruine. Les valeurs relevées repoussent d’autant plus la possibilité d’un quelconque démantèlement. En effet, la plus grande mesure enregistrée par le robot est de 2290 mSv/h : un homme ne pourrait intervenir dans cet endroit sans recevoir une dose létale en l’espace de 3 heures.
http://www.centpapiers.com/fukushima-daiichi-le-batiment-reacteur-3-de-plus-en-plus-radioactif/115497

Publié dans Environnement-Ecologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux 01/12/2012 19:13

La pollution qui est continue, a depuis belle lurette franchie les frontières maritimes japonaises auxquelles s'ajoutent des tas d'autres pollutions dont celle d'Ukraine qui n'est pas maitrisée
puisqu'elle continue de tuer via notamment certains cancers. Le sarcophage protecteur n'est qu'un palliatif et, comme tout bpalliatif, il ne tiendra pas indéfiniment. Le gouvernement français de
l'époque a honteusement menti à notre peuple, en tentant de faire croire que le nuage radioactif s'arrêterait à notre frontière.
Oui, les médias menteurs ne se contentent pas d'être des carpettes. Ils sont des collaborateurs complices des crimes du capitalisme.

TriNiTy 01/12/2012 13:51

il ne fait pas bon se balader à Tokyo par jour de pluie actuellement, un parapluie n'arrête pas la contamination. Medias, salauds !