SYRIE : LES PARTICIPANTS A LA RENCONTRE DES JEUNES ET DES ETUDIANTS ARABES AFFIRMENT LEUR REFUS DE TOUTE INTERVENTION DANS LES AFFAIRES SYRIENNES

Publié le par Tourtaux

Les participants à la rencontre des jeunes et des étudiants arabes affirment leur refus de toute intervention dans les affaires syriennes 


18 Fév 2014

 

Damas/ Les participants à la rencontre des jeunes et des étudiants arabes pour le soutien de la fermeté de la Syrie, ont observé aujourd'hui un sit-in devant le bureau de l'Onu à Damas, réclamant à l'Organisation internationale de n'être pas un outil de terrorisme ou une source qui concrétise ce phénomène sous des prétextes futiles.


Dans un mémorandum parvenu au conseiller médiatique de l'Onu à Damas, Khaled Masri, les participants ont insisté sur la solution politique et le dialogue national entre tous les fils du peuple syrien, appelant au maintien de l'unité de la Syrie et de sa souveraineté et au soutien de la réconciliation nationale pour le rétablissement de la paix et de la sécurité en Syrie.


Les participants à ce sit-in ont appelé à la levée immédiate des sanctions imposées à la Syrie et à tenir une conférence internationale pour définir le terrorisme et déterminer ses caractéristiques.


En outre, ils ont condamné les tentatives de politiser les travaux humanitaires et d'exploiter les circonstances des personnes déplacées, affirmant leur refus et leur résistance à toute agression ou intervention dans les affaires de la Syrie.


Dans une déclaration à Sana, le chef de l'union des étudiants aux Comores, Mahmoud Mahouma Mohammad, a indiqué que ce sit-in a pour but de soutenir la fermeté de la Syrie et de faire parvenir la voix des jeunes arabes sous toutes leurs catégories aux Nations Unies.


Séminaire en marge de la rencontre des jeunes et des étudiants pour le soutien de la résistance de la Syrie


Les participants à la rencontre des jeunes et des étudiants pour le soutien de la résistance de la Syrie a appelé à la création d'un réseautage de communication électronique entre les organisations juvéniles arabes et à organiser des rencontres périodiques entre les jeunes arabes.


Dans un séminaire organisé aujourd'hui en marge de la rencontre pour discuter du projet national arabe face à l'agression sioniste et américaine, les participants ont souligné la nécessité de réactiver le rôle des élites culturelles arabe pour faire face aux plans extérieures, à l'idéologie extrémiste et aux mouvements islamiques et les empêcher d'effriter et de diviser les sociétés arabes sur des bases ethniques et confessionnelles.


20140218-193335.jpg

Le secrétaire général de l'Union internationale des Syndicats des Ouvriers arabes Rajab Maatouq, a indiqué que les circonstances dans lesquelles se trouve la nation arabe impliquent des organisations nationales de faire une révision globale pour traiter avec les défis et les dangers de l'étape actuelle et affronter la campagne médiatique barbare contre l'existence des Arabes.


M. Maatouq a parlé du volume des pressions exercées sur l'Union des ouvriers arabes pour la pousser à déplacer son siège de Damas, affirmant sa solidarité totale avec la Syrie.


Pour a part, le directeur du Centre de Damas des Etudes stratégiques, Bassam Abou Abdallah, a exposé des documents et déclarations appartenant à des politiciens israéliens et occidentaux qui démontrent les plans de division des pays arabes sur des bases ethniques et confessionnelles, mettant l'accent sur les campagnes propagées par al-Jazzera pour déformer et minimiser les devises nationales à la suite de l'occupation américaine de l'Irak.


20140218-193420.jpg

 

R.F. / R.B.

 

 

Publié dans Syrie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article