TROIS DIRIGEANTS DE L'HOPITAL DU CREUSOT RETENUS PAR LES SYNDICATS ET ALORS ???

Publié le par Tourtaux

           
Trois dirigeants de l'hôpital du Creusot retenus par les syndicats

[ 30/04/10  - 18H33 - AFP  ]

© AFP/Archives - Philippe Huguen
© AFP/Archives - Philippe Huguen

Trois dirigeants du groupe hospitalier Creusot-Montceau-les-Mines étaient retenus vendredi sur leur lieu de travail, a annoncé l'intersyndicale, qui dénonce des conditions de travail dégradées depuis la fusion des hôpitaux de ces deux villes de Saône-et-Loire.

Pierre Muller, l'administrateur général du groupement hospitalier, Cyril Politi, secrétaire général et la directrice des soins, Isabelle Tabyaoui, étaient retenus depuis la mi-journée par l'intersyndicale CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC dans leurs bureaux. La direction de l'hôpital n'était pas joignable pour confirmation vendredi soir.

Une centaine de personnes se trouvait à l'intérieur et devant les bâtiments de l'administration, situés près de la gare TGV du Creusot, en arborant des drapeaux syndicaux, a constaté un correspondant de l'AFP.

"Depuis la fusion des deux sites en novembre 2009, le personnel est en souffrance avec des réaffectations et des diminutions de postes dans les services", a déclaré par téléphone à l'AFP Sylvie Sniezek, membre de l'intersyndicale, depuis l'intérieur du bâtiment.

"On a fait des sacrifices énormes et, pour l'instant, l'engagement de l'Etat à hauteur de 15 millions d'euros pour le futur hôpital (qui doit être construit en 2012) n'a pas été honoré. On est inquiets pour notre avenir", a-t-elle ajouté.

"Nous demandons un rendez-vous avec un responsable de l'ARS (Agence régionale de santé) pour parler de la situation financière du groupement hospitalier", a déclaré Jean-Pierre Mugnier, également de l'intersyndicale.

Cet incident intervient alors que se tient vendredi après-midi à Dijon la réunion de présentation de l'ARS de Bourgogne, créée le 1er avril 2010.

Copyright © 2005 AFP. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) (dépêches, logo) sont protégées pas des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune des informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations."

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article