TVO-VEOLIA : MARC HERRMANN, MILITANT CGT ARGENTEUILLAIS, VICTIME DE LA REPRESSION PATRONALE ANTISYNDICALE

Publié le par Tourtaux

UN MILITANT ARGENTEUILLAIS

EN BUTTE À LA REPRESSION SYNDICALE

 

Marc HERRMANN, un des responsables de la section syndicale des personnels de transports publics TVO-Véolia d’Argenteuil et de sa région, vient d’être mis à pied pour « faute grave » dans l’attente de son licenciement. Sa « faute grave » aurait consisté en un défaut d’uniforme réglementaire, ce que ce militant conteste, preuves à l’appui. Le Comité d’entreprise dont il est le secrétaire a refusé son licenciement.
 

Loin de ces prétextes fallacieux, ce que la direction de l’entreprise lui reproche, c’est d’être un militant dévoué, attentif à la défense des intérêts de ses camarades de travail.

Véolia voudrait des travailleurs le doigt à la couture du pantalon, craintifs, isolés, inorganisés.

Véolia, nom actuel du fameux trust Vivendi de naguère, réalise d’énormes profits. Cela ne lui suffit pas. Ses actionnaires voudraient que les travailleurs lui en fournissent encore davantage.
 

Les luttes actuelles des salariés et des jeunes devraient pourtant lui donner à réfléchir. Car ainsi va la cruche à la l’eau qu’à la fin elle se casse. Solidarité de tous les Argenteuillais avec ce militant !

 

(envoyer toute protestation et motion de soutien à Marc, à TVO : Fax : 01.39.98.26.27.)

Projet de lettre rédigé par les syndicats des services publics:

Monsieur David COLON
PDG TVO
18 rue Jean Poulmarch
95100 ARGENTEUIL

 Objet : MOTION.

 
Monsieur le  PDG,

 
Notre syndicat s’insurge contre la procédure disciplinaire abusive à l’encontre de notre camarade Marc HERRMANN.
En effet, en voulant sanctionner, pour faits syndicaux notre camarade, vous attaquez l’ensemble de la CGT et le droit fondamental de l’action militante.

Marc HERRMANN ne fait que faire valoir les droits, acquis et les revendications du personnel notamment dans le cadre du conflit national sur les retraites et n’a jamais outrepassé ses prérogatives syndicales.

 Notre syndicat exige qu’aucune sanction ne soit prononcée contre notre camarade.

Les élus syndicaux sont avant tout des partenaires sociaux et non pas des « exemples » inquisitoriaux dignes d’un autre temps.

  

Envoyer une copie à la CGT Vélia Transport TVO 

Télécopie: 01.34.10.89.09.

 

Olivier RUBENS

 

Source : http://canempechepasnicolas.over-blog.com/

Publié dans Lutte des classes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> Tout à fait Cyril mais, il y a un hic. Le mimistre du Travail n'est autre que le fameux Xavier Bertrand, nouveau maire UMP de Saint Quentin (02), celui-là même qui veut virer la CGT de ses locaux<br /> en ville.<br /> Ne cherchons pas sa réponse, elle est évidente, ce ministre UMP, pur et dur, autorisera le licenciement du délégué CGT<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Pour licencier un secrétaire du Comité d'Entreprise, il leur faudra remonter très certainement jusqu'au ministre, l'inspecteur du travail ne se prononcera pas.<br /> Allez Thibault, au travail!<br /> <br /> <br />
Répondre