UNE NOUVELLE BAFFE POUR L'UNION EUROPEENNE : LA TURQUIE NE BOYCOTTERA PAS LE PETROLE IRANIEN

Publié le par Tourtaux

La Turquie ne boycottera pas le pétrole iranien

 

Ahmet Davutoğlu, le chef de la diplomatie turque qui parlait, lors de la réunion des chefs de la diplomatie du Conseil de Coopération du Golfe Persique et de la Turquie, à Istanbul, a réitéré qu’Ankara n’était pas d’accord avec le boycott du pétrole iranien par l’Union Européenne.

Déclarant qu’Ankara ne s’associera pas à l‘embargo du pétrole iranien par l’Europe, il a souligné qu’en dehors des sanctions du Conseil de sécurité, la Turquie ne participera à aucune autre sanction contre l’Iran.

Le chef de la diplomatie turque a précisé que la coopération irano-turque se poursuivra. Sachant que la Chine, également gros consommateur de pétrole, a rejeté les sanctions occidentales ainsi que le Japon.

L'Iran et la Turquie ont fortement augmenté leurs relations économiques et commerciales. En 2011, les échanges ont atteint les 16 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 55% par rapport à 2010.

La Turquie, qui a rejeté les sanctions unilatérales contre l'Iran, est un important client en pétrole iranien et en gaz iranien. Ses importations en provenance d'Iran, essentiellement de produits énergétiques, ont dépassé les 12 milliards de dollars en 2011.

Source: Irna News

31-01-2012 - 11:45 Dernière mise à jour 31-01-2012 - 15:29

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=48229&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=35&s1=1

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux 01/02/2012 18:53

L'UE BOIT LA TASSE. ELLE FAIT TOUT POUR. QU'ELLE EN CREVE!

Babeuf 01/02/2012 13:20

Un, deux et trois : Chine, Inde et Turquie.
La pétroleuse UE se noie dans les puits de pétrole convoités par les compagnies pétrolifères.