VERS L'ESCALADE DE LA VIOLENCE ARMEE EN SYRIE ? L'IRAN RIPOSTERA DUREMENT EN CAS D'ATTAQUE TURQUE EN SYRIE

Publié le par Tourtaux

mardi, 31 juillet 2012 09:46

L’Iran ripostera, "durement", en cas d’attaque turque, en Syrie

L’Iran ripostera, "durement", en cas d’attaque turque, en Syrie
IRIB- L'Iran a mis en garde, récemment, la Turquie, contre toute attaque, en territoire syrien, affirmant que Téhéran ripostera, "durement", pour venir au secours de son allié, c’est ce qu’a indiqué, lundi, "Al-Watan", quotidien proche du pouvoir à Damas.

 

"La Turquie a reçu, au cours des dernières heures, des mises en garde très fermes et le message suivant: "Gare à vous, si vous changez les règles du jeu'", a indiqué le quotidien, citant un diplomate arabe, non identifié.

 

"Ankara se préparait, aux côtés des Etats-Unis, à intervenir, militairement, dans le dossier syrien, en utilisant le dossier kurde, comme un prétexte, mais l'Iran a mis fin aux rêves turcs", écrit "Al-Watan". La République islamique a informé Ankara qu'elle "ripostera, très durement, contre toute agression, à l'intérieur du territoire syrien, et que l'Iran réactiverait (le cas échéant) l'accord de défense commune signée avec la Syrie", écrit "Al-Watan". Il s'agit d'une "réponse claire aux dernières menaces du Premier ministre turc", selon le diplomate.

 

Le diplomate arabe a précisé que "la Turquie s'est mise d'accord avec les Etats-Unis, sur une intervention frontalière limitée, dans le Nord de la Syrie, et, notamment, dans la province d'Alep, en vue de créer une zone tampon". Recep Tayyip Erdogan a accusé, le 26 juillet, Damas, d'avoir "confié" plusieurs zones du Nord de la Syrie au PKK, et prévenu qu'Ankara pourrait intervenir, en Syrie, contre ces rebelles kurdes de Turquie. Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL), dont le quartier général est en Turquie, tentent de gagner la bataille, dans la ville d'Alep, en vue de créer une "zone sécurisée", dans le Nord syrien. Le diplomate arabe, cité par "Al-Watan", est présenté comme issu d'un pays où le gouvernement est partisan du régime du Président Bachar al-Assad.

 

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/203515-l%E2%80%99iran-ripostera-durement-en-cas-d%E2%80%99attaque-turque-en-syrie

 

L’Iran "ne permettra pas à l’ennemi d’avancer" en Syrie

L'Iran "ne permettra pas à l'ennemi d'avancer" en Syrie mais ne voit pas la nécessité d'intervenir pour le moment, a déclaré le général Massoud Jazayeri, l'adjoint du chef de l'état-major des forces armées iraniennes, cité mardi par le quotidien Shargh.
 "Pour l'instant il n'est pas nécessaire que les amis de la Syrie entrent en scène et notre évaluation est qu'ils n'auront pas besoin de le faire", a déclaré le général Massoud Jazayeri.

 

Selon le général Massoud Jazayeri, "toutes les composantes de la résistance (face à Israël, soit le Hezbollah libanais et les mouvements islamistes palestiniens, ndlr) sont les amis de la Syrie, en plus des puissances (Russie et Chine, ndlr) qui comptent sur la scène internationale", a-t-il dit.

"Nous déciderons, selon les circonstances, comment nous devons aider nos amis et la résistance dans la région (face à Israël). Nous ne permettrons pas à l'ennemi d'avancer", a-t-il ajouté.

Lundi à Damas, le quotidien Al-Watan, proche du pouvoir, a affirmé que l'Iran avait mis en garde la Turquie contre toute attaque en territoire syrien, affirmant que Téhéran ripostera "durement" pour venir au secours de son allié.

Il est à noter que le ministre adjoint des Affaires Etrangères turc s'est rendu ce mardi à Téhéran pour discuter de la crise syrienne.

Pour sa part, le chef de la diplomatie iranienne, Ali Akbar Salehi, a appelé lundi soir son homologue suédois Carl Bildt pour affirmer que la situation en Syrie "allait vers (un retour) au calme", selon l'agence Irna.
 "Les pays amis de la Syrie et ceux qui veulent la paix et la stabilité dans la région doivent préparer le terrain pour un dialogue entre le pouvoir et l'opposition", a-t-il dit.

Source: Agences

31-07-2012 - 12:35 Dernière mise à jour 31-07-2012 - 12:48

 

http://www7.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=73361&cid=20&fromval=1&frid=20&seccatid=28&s1=1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Iran

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thami BOUHMOUCH 31/07/2012 20:24

Jacques, la nouvelle que tu publies me tranquillise.
Les dirigeants occidentaux, leurs laquais arabes et les sionistes ont utilisé les moyens les plus abjects pour éliminer le régime syrien. La population syrienne a payé le prix et il est très lourd.
Maintenant, les comploteurs minables déchantent, temporisent, revoient leurs plans. Le Pt Al-Assad déjoue la conspiration, maitrise les opérations de nettoyage, PROTEGE SON PAYS. Jamais un chef
d'Etat, un pays n'ont été attaqués par autant de comploteurs et de scélérats.
Les USA et leurs comparses ressemblent aujourd'hui à une bête blessée. Du temps de l'Irak et de la Libye, les lois internationales ont été bafouées, les crimes commis et le chaos instauré sans coup
férir… L'attitude de l'Iran n'étonnera personne ; celle de la Chine et la Russie, non plus.

Tourtaux 31/07/2012 21:22



Bonsoir Thami, nous savons surtout que la bataille fait rage en Syrie et que les terroristes et ceux qui les manipulent, financent entrainent et arment, parait-il désormais lourdement ces faux
révolutionnaires,


Si le tandem, Obama-Clinton, qui veut absolument renverser le gouvernement, continue, il ne va plus maitriser ses folles croisades. Si l'Iran, allié de la Syrie est contraint d'intervenir
militairement, le conflit risque de rapidement prendre une dimension régionale, voire mondiale.


Il faut être fou pour prétendre vouloir imposer la loi du Capital au monde entier.


En octobre prochain, Hugo Chavez et le peuple du Vénézuéla vont hautement remporter les élections contre le représentant des oligarques et bien, je te paries que les yankees vont crier au scrutin
de voleurs et tenter d'agresser ce pays comme ils l'ont fait notamment en Irak, en Libye et maintenant en Syrie. Mais, s'ils se frottent au Vénézuéla, ils vont provoquer une levée de boucliers de
la majeure partie des pays d'Amériques et pourraient bien y laisser beaucoup de pertes en hommes. 


Quand je pense qu'il y aun an, la Syrie vivait tranquillement mais hélas, les hégémoniques ricains s'imaginent qu'avec leurs puissant arsenal nucléaire, ils vont continuer impunément leurs basses
oeuvres de mort pour bouleverser la carte géopolitique mondiale et protéger le régime israélien, ils se trompent lourdement.