Si le NON au référendum gagne en Irlande deux élus "démocrates" rémois le rejetterons

Publié le par Tourtaux

Les peuples français et hollandais ont rejeté par référendum l'adhésion à l'Europe du fric mais qu'importe, le "mini" traité européen a quand même été entériné grâce à la trahison des parlementaires français à Versailles qui n'ont pas hésité pour rejeter dans les poubelles de l'histoire le vote des 55% de citoyens qui ont dit NON à l'Europe du capital. 

Les électeurs irlandais peuvent nous sortir de l'ornière en votant majoritairement NON contre le traité de Lisbonne lors du référendum du 12 juin prochain mais, un amendement déposé par le député européen Francis Wurtz et d'autres députés de la Gauche Unitaire Européenne a été rejeté à une écrasante majorité.

Cet amendement demandait  que le Parlement européen : "s'engage à respecter le résultat du référendum irlandais" sur le traité de Lisbonne le 12 juin prochain.
   
Après la trahison de 1940, la forfaiture des parlementaires "Versaillais", des élus du peuple se préparent à bafouer le résultat du vote des irlandais si celui-ci est victorieux. 

129 députés européens ont voté POUR l'amendement dont seulement 12 français ont sauvé l'honneur :

 trois communistes, un socialiste (Laignel), trois de la liste à De Villiers et cinq FN.

Par contre, 499 députés européens ont voté CONTRE cet amendement dont 46 députés français qui ont osé voter CONTRE cet amendement :

Huit centristes (Modem et Nouveau Centre). Parmi eux, le rémois et conseiller municipal de la liste "d'opposition"  Beaupuy. 

Treize UMP et divers droite et trois écologistes (Les Verts).

Vingt deux socialistes dont la députée-maire récemment élue à Reims, madame Adeline Hazan qui avait d'ailleurs fait activement campagne pour le OUI au référendum de mai 2005.

Démontration est faite qu'une fois de plus, j'ai eu raison de dénoncer les alliances contre nature lors des élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars dernier. En effet, je ne vois pas comment, à Reims, les élus communistes qui ont voté NON au référendum vont pouvoir longtemps cohabiter sur un même programme municipal avec une maire, députée européenne, qui se prépare à user du même déni de démocratie que monsieur Beaupuy, député européen centriste et élu municipal rémois. Ce qui se passe avec les deux élus socialiste et centriste rémois se répète aussi à l'échelle nationale. C"est ainsi que sera contourné le vote des irlandais si le NON l'emporte.   

Par contre, lorsque le croisé Sarkozy va faire voter par référendum l'adhésion ou le rejet de la Turquie à l'Europe, pas de souci, la Turquie n'a aucune chance d'être admise sous prétexte qu'elle ne se situe pas en Europe (ce qui est vrai). Sarkozy va mettre la surmultipliée, épaulé entre autres, par l'extrémiste de droite et intégriste catholique De Villiers. A grands coups de médias carpettes, Sarkozy vaincra la musulmane Turquie et si, les Turcs avaient la "bonne idée" de se convertir au christianisme, avec une priorité au catholicisme, il n'y aurait pas de problèmes, la porte de l'Europe serait grande ouverte. 

Sarkozy va prochainement diriger l'Europe des milliairdaires et y impulser la dictature européenne qui, si les peuples des 27 Etats qui la composent avaient pu s'exprimer démocratiquement auraient rejeté majoritairement cette Europe de malheur.

Nos peuples doivent s'unir comme commencent à le faire les pêcheurs Français, Italiens, Espagnols et Portugais. Descendons dans la rue pour nous faire entendre, notre combat qui n'a pas de frontières est plus que jamais d'actualité. 

                                                          PROLETAIRES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS !   

Jacques Tourtaux




  























 

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux Jacques 06/06/2008 17:46

Si vous n'avez pas les moyens..., vous avez en tout cas du répondant. Moi, je suis à la retraite, mais je suis de tous les combats pour plus de justice sociale et, croyez-moi, à ce titre, j'en prend plein la tronche mais, il ne faut jamais abdiquer, autrement, le Sarko et sa clique de moins que rien va nous donner le coup de grâce.
Bon courage et que vos luttes soient couronnées de succès.

Venez me voir sur mon blog, vous verrez que le retraité n'a rien perdu des traditions de luttes.
Amical salut.
Jacques Tourtaux

Agent CAF du Var 06/06/2008 17:19

Je croyais qu'on vivait dans une démocratie !

Merci pour votre encouragement pour notre mouvement. Hélas, il n'est pas très médiatisé. A la Caf (ou la Sécu en général), on n'a pas trop de moyen d'action...