Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1er NOVEMBRE 1954 : DATE DU DEBUT DE LA GUERRE D'ALGERIE

Publié le par Tourtaux

Révolution de Novembre 1954: quand le combat libérateur était porté sur le sol français

La Rédaction le 31 octobre 2010 à 13:38  

 

Au-delà de son apport financier à la Révolution de novembre 1954, le combat de la Fédération de France du FLN était jalonné de hauts faits d’arme qui, de l’avis d’acteurs, d’historiens et de politiques, ont « étourdi » l’ennemi sur son propre sol.

Selon le président de l’Association des anciens combattants de la Fédération de France du FLN, Mohand Akli Benyounès, fallait porter le combat, mené par le FLN depuis quatre années (1954), sur le territoire français.

« De cette façon, nous avons pu toucher l’opinion publique française qui, jusque-là, percevait la guerre d’AlgérieW avec un certain éloignement. De même que l’opinion publique mondiale était alertée et sensibilisée au drame que vivait le peuple algérien », a-t-il affirmé. Pour M. Benyounès, également membre du Conseil de la nation, la situation s’était en effet aggravée depuis le 13 mai 1958, les colons ayant réussi à convaincre les chefs militaires français à épouser leurs thèses en créant les fameux « comités de salut public ».

« L’ouverture d’un autre front en territoire français visait à soulager les maquis et nos populations de la pression qu’ils subissaient », a ajouté M. Benyounès pour qui ce second front avait aussi pour but de « démontrer que le FLNW, que la propagande déclarait impuissant et sans influence, était au contraire plus fort que jamais au point de porter la lutte armée sur les terres de la puissance coloniale ».

 

1er Novembre 1954, la date du début de la guerre d'Algérie.

« Ce fait était inédit car aucune révolution jusque-là n’était parvenue à atteindre un tel objectif », a-t-il affirmé, rappelant que le général De GauleW, qui venait d’être porté au pouvoir, « a lui même constaté qu’aucun pays colonisé dans le monde n’a connu un fait similaire ».

Ce front a été effectivement ouvert le 25 août 1958. Il est l’aboutissement d’une organisation minutieuse, se souvient Benyounès qui rapporte que « ce jour-là, avec une spontanéité exemplaire sur l’ensemble de l’Hexagone, les militants du FLN en France ont organisé 56 actes de sabotage, visé et atteint 181 objectifs économiques et militaires, comme la cartoucherie de Vincennes et les raffineries de Maurepiane (Marseille) ». Le caractère inédit de telles actions en sol français est également souligné par l’historien Henri Pouillot selon qui « ce doit être le seul cas de lutte d’indépendance au monde où un tel scénario a été réalisé » La « banque » de la Révolution .Outre ces faits d’arme, la Fédération de France du FLN n’a eu de cesse de collecter des fonds pour la lutte de libération nationale, au point de faire dire à M. Benyounès que « notre communauté en France a été la banque de la Révolution ».

« Nos compatriotes ont commencé à cotiser pour l’effort de guerre, dès le début de la Révolution, en 1954, cotisations collectées auprès des travailleurs regroupés par villages et envoyées au pays pour aider les maquis », a-t-il témoigné. Ces apports étaient modulés selon que le cotisant était salarié, commerçant ou de profession libérale. Le montant des cotisations grossissait au rythme de la « structuration » qui a été mise sur place dès 1957 et qui consistait à aller dans les hôtels et autres lieux de résidence des Algériens, à les rassembler et à constituer des cellules de quatre personnes avec une cinquième comme responsable.

« Ce qu’il convient de retenir c’est que la contribution des Algériens en France était de l’ordre de 1 milliard de centimes (ancien franc) », a affirmé Mr Benyounès, qui assure, qu’après les manifestations du 17 octobre 1961 et le démantèlement des structures du FLN par la police française, « j’ai eu à faire acheminer, en tant que coordinateur des six wilayas de France, les cotisations d’octobre, novembre et décembre 1961, stockées dans une cache, soit trois milliards de centimes ». Selon l’historien Pouillot, les cotisations collectées en Métropole ont apporté la partie financière « la plus importante dont a pu disposer le FLN ». Ces fonds, a-t-il ajouté, transitaient par des comptes en Suisse et ont servi à payer l’armement, le nécessaire pour les combattants. Porteurs de valises et d’espoir En plus des « nationaux », des Européens acquis à la cause nationale ont été d’un apport « précieux » à la Révolution, de l’avis tant d’acteurs que d’historiens. Pour Benyounès, ceux que l’on appelle « porteurs de valises » sont des amis de l’Algérie, des Européens militants du FLN. « La justesse de notre combat, les idéaux que nous défendions étaient des principes universels admis par une grande majorité dans le monde », a-t-il relevé.

Outre l’acheminement des fonds collectés par le FLN vers les banques suisses, ce réseau, chapeauté pat le professeur en philosophie Francis Jeanson, avait souvent aussi à héberger, cachet des militants FLN et à organiser les Algériens avec des syndicats de gauche. Les membres de ce réseau, au vu de leur militantisme, ont fini par être eux mêmes recherchés. Un procès leur fut même intenté le 5 septembre 1960 pour « haute trahison ». Il réunissait 23 personnes, six Algériens et 17 Métropolitains. Cinq autres étaient en fuite dont Francis Jeanson, présenté comme l’inspirateur et l’animateur du groupe. Il y eut 14 condamnations à dix ans de prison, le maximum de la peine encourue, trois autres s’échelonnant de cinq ans à huit mois et neuf acquittements. L’expression des membres de ce réseau était, de l’avis d’Henri Pouillot, « difficile ». Le colonialisme, l’idée de l’indépendance algérienne n’étaient pas acquis spontanément, et pour un certain nombre de Français métropolitains, ils étaient des « traîtres ».

Lors du procès, ont faisait obligation d’intervenir à des partisans impénitents de l’Algérie française comme Jacques Soustelle et le général Salan, qui dénonça « ceux qui se font complices des misérables qui utilisent le couteau ». Parmi les membres de ce réseau encore en vie, Adolfo Kaminski, réputé pour avoir été le « faussaire attitré » du FLN, durant la guerre de libération. Dans un entretien à L’APS, il affirme avoir adhéré au FLN par « conviction ».

« Je ne supportait pas que la France des droits de l’homme utilise les méthodes fascistes et racistes à l’encontre des Algériens. Je me suis toujours battu contre la torture et toute forme de racisme », a-t-il confié. Il dit se rappeler que c’est Annette Roger De Beaumanoir qui l’avait présenté à Francis Jeanson. « C’est à partir de ce moment que nous avons décidé d’intervenir, à travers mon expérience dans la clandestinité, les faux papiers, les passages aux frontières, les cloisonnements des réseaux, de sauver des Algériens menacés », se rappelle-t-il.

Pour Kaminski, ce qui comptait le plus c’était l’efficacité du moment à établir des faux papiers sans trop s’exposer. « J’activais dans l’ombre. Les demandeurs de faux papiers transitaient d’abord par les réseaux belges, dont celui de Henri Curiel, qui à leur tour sollicitaient mes services », a-t-il expliqué. Tout en affirmant qu’il n’était pas trop en contact avec le monde extérieur pour des raisons évidentes de sécurité et de confidentialité, il se rappelle avoir hébergé des Algériens recherchés.

« Je le faisais à titre personnel, parallèlement au réseau de Jacques Charby », a-t-il précisé, avouant avoir, durant ce parcours de militants, « croisé des gens formidables qui ne sont plus ». Il cite Francis Jeanson, Cécile Manoir, Jacques Vrique, Gloria De Rerrera (Katia), Jacqueline Carré, Michel Firque, Mourad Oussedik, Amar Ladlani, Robert Davezies, Henri Curiel et tant d’autres morts pour que vive l’Algérie.

 

Source : http://www.donnetonavis.fr/actu/news/revolution-combat-liberateur-france-guerre_2536.html

Publié dans guerre d'Algérie

Partager cet article
Repost0

ALGERIE : LA RUE ALGERIENNE S'OPPOSE A LA VENUE D'UNE DELEGATION DES RENEGATS DU CNT LIBYEN : "NOUS SOMMES PRETS A PRENDRE D'ASSAUT L'AEROPORT INTERNATIONAL D'ALGER"

Publié le par Tourtaux

La rue algérienne contre la venue d'une délégation du CNT libyen : «Nous sommes prêts à prendre d'assaut l'aéroport international d'Alger»
Publié le 31/10/2011
Source : Le quotidien Algérien - Le Temps Dz


La venue éventuelle d'une délégation de «diplomates» et de «militaires» du Conseil de transition libyen (CNT) en Algérie pourrait provoquer un mouvement de colère qui ne serait pas prévu par les pouvoirs publics. C'est ce qui ressort de témoignages faisant état de «préparations intenses dans des quartiers d'Alger de ripostes contre cette visite».

Des appels sont lancés sur des réseaux sociaux pour «réagir le jour de l'arrivée de la délégation à Alger». Les choses semblent sérieuses et ressemblent à la grande mobilisation populaire connue avec les insultes proférées à partir d'Egypte contre l'Algérie lors de la compétition ayant permis la qualification de l'équipe nationale de football au Mondial 2010.

«Nous ne voulons pas de criminels dans notre pays», diront des jeunes d'un quartier populaire d'Alger qui nous confient avoir préparé «la prise d'assaut de l'aéroport international d'Alger si jamais les criminels de Mustapha Abdeldjalil mettent leurs pieds en Algérie».

«Ils ont torturé des compatriotes en Libye, nous ont insultés et proféré des accusations contre notre pays ; nous ne pourrons pas nous taire et nous refusons qu'ils mettent les pieds dans notre pays», diront des jeunes d'un autre quartier. La torture, suivie de l'assassinat sauvage du colonel Mouammar Kadhafi, et les attaques répétées par le CNT et ses militaires n'ont pas laissé indifférente une grande frange de la société algérienne.

«Je suis prêt à me déplacer à l'aéroport international d'Alger pour signifier au CNT libyen et ses sbires que nous ne voulons pas d'eux dans notre pays», dira un homme, la quarantaine.

Dans les cafés, les rues, la conversation sur les crimes contre l'humanité perpétrés par les «insurgés» libyens contre des civils reviennent souvent. Sur des réseaux sociaux, des appels deviennent de plus en plus nombreux contre la venue de la délégation libyenne en Algérie et demandent l'annulation du déplacement.

«Ils ont injustement accusé l'Algérie, servant volontairement les desseins de leurs maîtres dont le seul but est d'entraîner l'Algérie dans un conflit armé ressemblant à celui qui a dévasté la Libye», diront de nombreux jeunes rencontrés à Alger.

«Vous avez vu comment ils ont assassiné Kadhafi ? Ils n'ont pas ressenti une quelconque pitié pour leur ex-leader, comment voulez-vous qu'ils épargnent l'Algérie ?», s'interroge un habitant d'Alger.

Ils sont très nombreux à souhaiter exprimer leur colère contre «ceux qui, en Libye, se prennent pour des révolutionnaires» et assassinent, sans procès, des civils désarmés, et mutilent leurs corps, en contradiction avec les préceptes islamiques. «C'est le comble de l'hypocrisie quand ils crient Allah Akbar, tout comme le faisait le GIA en Algérie quand il égorgeait, femmes, enfants et personnes âgées», diront d'autres.

«Une atteinte flagrante»
 La chaîne de télévision satellitaire Arraï, diffusant à partir de la Syrie et défendant la position des pro-Kadhafi, est suivie par un public algérien de plus en plus nombreux, selon les témoignages de citoyens.

Par contre, la chaîne de télévision satellitaire qatarie Al Jazeera connaît une baisse d'audience du fait de «l'atteinte flagrante aux principes de déontologie journalistique dans la couverture des événements, notamment en Libye, en faveur d'une partie contre une autre».

«Pourquoi Al Jazeera n'a pas montré les images des civils massacrés par des bombardements de l'Otan et achevés, quand ils ne sont pas décédés, par des éléments du CNT ?»

s'interroge-t-on. Les «militaires» du CNT libyen ont commis, selon eux, des crimes contre l'humanité, au su et au vu de ceux qui, parmi les alliés de l'Otan, avaient annoncé avoir décidé d'intervenir en Libye pour «protéger les civils». Des ressortissants algériens, établis ou détenus en Libye, sont ciblés par les éléments de Mustapha Abdeldjalil et l'Algérie est attaquée par différents responsables «militaires et politiques» du CNT.
 M. A.


http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201110-A6721/rue-algerienne-contre-venue-une-delegation-cnt-libyen-nous-sommes-prets-prendre-assaut-aeroport-international-alger.html

Publié dans Libye

Partager cet article
Repost0

DECLARATION DU FRONT SYNDICAL DE CLASSE : LA DETTE : UNE ARME CONTRE LES TRAVAILLEURS ET CONTRE LES PEUPLES

Publié le par Tourtaux




 


Front Syndical de Classe
> Créé par des militants CGT et FSU
>

Site : www.frontsyndical-classe.org - Courriel : frontsyndical.classe@laposte.net

« Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l'unité, son motif le plus puissant. C'est pour la mener avec succès en rassemblant l'ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n'est pas une invention, c'est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu'elle cesse : renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l'exploitation et à l'écrasement. »
> H. Krasucki
 

>

Le Front Syndical de Classe est affilié à la FSM
>

SOUSCRIPTION PERMANENTE FSC


          La dette : une arme contre les travailleurs

                           et contre les peuples

  


                                               Déclaration du Front Syndical de Classe


  

 "Ils" s’adressent à nous comme à des débiles sans mémoire !

 "Vous avez vécu au-dessus de vos moyens !"

 "Vous vous êtes trop soigné !"

 "Vous avez bénéficié de trop de protection sociale !"…

  

 Et le temps est venu du sang et des larmes et demain, après les cures draconiennes d’austérité, ça ira mieux.

 Cela fait 40 ans qu'ils nous font vivre en crise, qu'ils nous promettent que la rigueur d'aujourd'hui fera les emplois de demain, que l'Europe assurera la prospérité une fois les sacrifices passés. 40 ans qu'ils promettent la "sortie du tunnel" comme le jurait Raymond Barre, premier ministre dans les années 1970 et « meilleur économiste de France »  !

  
Mais ce sont les mêmes qui trinquent depuis toutes ces années de restrictions salariales en plans sociaux et en licenciements, de privatisations en casse de tous les acquis sociaux, de délocalisations en régions industrielles transformées en déserts économiques. Pour la jeunesse ? La précarité généralisée!

 Et ce sont les mêmes qui en profitent, gros actionnaires du CAC 40 et tous leurs experts auto-proclamés grassement payés pour expliquer au peuple qu'il faut se serrer la ceinture tandis que les profits explosent. Champagne pour les uns, potion amère pour les autres.

  
Pour imposer ces politiques et ces mesures contre les travailleurs, ils invoquaient hier la crise des matières premières, la concurrence internationale, les coûts salariaux…

  
Aujourd’hui ce sont la dette, les déficits publics et le sauvetage de leur sacro-saint Euro qu’ils martèlent !

 Et c’est au nom de leur "nécessaire" réduction pour sauver leur monnaie et leurs compagnies bancaires qu’ils veulent nous imposer la pire des régressions sociales depuis la fin de la deuxième guerre mondiale !

  
En mentant de manière éhontée !

  
Ce que veulent tous les gestionnaires du système, de Sarkozy à Merkel en passant par les socialistes Zapatero et Papandréou, c’est continuer et aggraver cette orientation. Si possible avec notre accord en nous faisant croire qu’il n’y a pas d’autres choix et que nous mettons nos propres enfants qui sont en danger !


 Mais pour obtenir notre accord, ils mentent, ils ne nous informent pas correctement !

 Ils misent sur la complexité des mécanismes économiques et financiers pour paralyser notre sens critique, et font donner sur tous les grands médias, télé, radios, presse régionale les "experts économiques" qui n’ont pas vu venir la crise et qui continuent à pérorer en nous faisant la leçon !

  
Matraquage  mensonger!

  
Parce que la dette n’est pas d’abord le résultat de dépenses publiques et sociales excessives !

 Au contraire des dépenses spéculatives, des transactions financières qui ne créent aucune véritable richesse, qui ne rendent aucun service sauf aux spéculateurs, les dépenses de santé, d’éducation, de fonctionnement et de développement des services publics participent au contraire à la richesse nationale, à la croissance économique et à l’emploi et elles rendent effectivement service à la population !

 L’accroissement de la dette résulte essentiellement en schématisant :

 
 de la privatisation de la création et de la gestion monétaire par les banques privées (il faut savoir par exemple qu’actuellement les banques empruntent auprès de la Banque Centrale Européenne autour de 1,5% alors que les mêmes banques prêtent ensuite aux Etats à des taux qui vont de 2,3 à 3, 4, 5 et bien plus !!!)
  

 dans la dernière période du renflouement massif des banques au nom de leur crise des subprimes (des centaines de milliards) !
  

des politiques fiscales massivement en faveur des plus riches et des grandes entreprises (bouclier fiscal, niches fiscales, exonérations diverses, utilisation des paradis fiscaux …) mais aussi des privatisations qui ont massivement appauvri l' Etat.

  
Au dernier sommet européen de Bruxelles, au lieu bien sûr de s’attaquer à ces véritables causes de la dette et de s’en prendre donc à la domination du capital financier, les décisions prises (« réduction » de la dette grecque associée à la "recapitalisation" des banques…) laissent intactes les causes mêmes de la crise qui au final résident dans la paupérisation massive des classes populaires et des couches moyennes et de l’accumulation considérable de la richesse entre les mains d’une infime minorité !

  
 La preuve :

 - du côté des peuples c’est l’inquiétude quant à l’avenir à l’annonce de la rigueur et de la récession qui pointe, les plans de rigueur aggravant le fonctionnement de l’économie et aggravant les déficits publics qu’ils prétendent combattre ! LA situation dramatique du peuple grec préfigure ce qui se prépare à l'échelle de l'Union européeenne.

 - du côté des « marchés », le lendemain de ce sommet, c’est l’euphorie, la « confiance » est à son comble : les titres des banques ont été plébiscités par les investisseurs: à Paris, BNP Paribas a grimpé de 16,92%, Crédit Agricole de 21,96% et Société Générale de 22,54%. A Londres, Barclays a bondi de 17,58% et Royal Bank of Scotland (RBS) de 10,05%. Même tendance à Milan où Intesa Sanpaolo gagnait 10,09% et UniCredit 7,49%.

 On sauve les banques, on tue les peuples, voilà la réalité !

 Au niveau de l’Union Européenne, ils veulent empêcher tout choix dans les budgets nationaux (ce qu’ils appellent la Règle d’or !) et ce avant la fin 2012, clôturant ainsi le verrouillage néolibéral dans lequel ils enferment les peuples pour mettre en place un véritable empire sous domination du capital allemand dans lequel les travailleurs sont jetés les uns contre les autres.

  
Pour les travailleurs, pour les peuples il n’y a donc pas d’autre voie libératrice que le refus de cette politique et que l’engagement de la lutte pour les revendications immédiates, contre les fermetures d’entreprise, pour l’augmentation des salaires … et pour des changements politiques qui s’en prennent vraiment à la domination des puissants et des marchés financiers et à tous leurs plans anti-sociaux et anti-démocratiques.

  
 Comme en 36 pour l’obtention des congés payés, comptons d’abord sur nos propres forces et sur l’action indépendante de la classe ouvrière !

  
Banksters nous ne vous devons rien !

La confiance des peuples OU la confiance des marchés financiers, il faut choisir !

  
 Le Front Syndical de Classe

 31 octobre 2011

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

SYNDICAT CGT GOODYEAR AMIENS NORD : LA LUTTE, NOUS N'AVONS PAS D'AUTRES CHOIX...

Publié le par Tourtaux


lundi 31 octobre 2011
                                                                    
                                     C DUR DUR D ETRE PDG CHEZ GOODYEAR

 

                 LA LUTTE, NOUS N’AVONS PAS D’AUTRES CHOIX…

 

La direction de Goodyear est très en colère, car elle n’arrive absolument pas à faire passer son projet, alors elle essaye d’innover mais là aussi ça ne fonctionne pas, des PUBS qui coutent des fortunes mais qui n’amènent aucun retour, des envois de courriers aux domiciles qui n’apportent rien, bref, la direction ne sait plus quoi faire !!!!

 

Pendant ce temps là, le groupe Goodyear Monde publie les résultats du troisième trimestre et le moins que l’on puisse dire c’est que les actionnaires de GDTM se portent à merveille !!!

 

Voilà, une excellente nouvelle pour nous, la santé financière de Goodyear est un élément qui va nous servir dans des jugements à venir, Goodyear a fait 6.1 milliards de dollars de Chiffre d’Affaire en 1 trimestre, le meilleur résultat du groupe depuis sa création en 1898 !!!

 

Voir les commentaires de la presse spécialisée :

 

Goodyear T3: revient dans le vert, affiche ventes et résultats records

 

New York (awp/afp) - Le fabricant américain de pneumatiques Goodyear est revenu "dans le vert" au troisième trimestre, porté par des ventes records qui dépassent pour la première fois la barre des 6 milliards de dollars, et s'est dit confiant pour le déroulement de la fin de l'année.

Sur les trois mois écoulés, la firme d'Akron (Ohio) a dégagé un bénéfice net (part du groupe) de 161 millions de dollars, alors qu'elle avait été déficitaire de 20 million un an plus tôt. C'est le meilleur résultat trimestriel jamais affiché par l'entreprise, fondée en 1898.

Selon un communiqué publié vendredi, le bénéfice courant par action de ces trois mois s'est établi à 60 cents, au dessus des attentes du marché. Fort de ces résultats, le groupe américain s'est dit "en bonne voie" pour réaliser des ventes et des résultats opérationnels record cette année sur tous les segments du marché où il est présent.

Sur le trimestre écoulé, le chiffre d'affaires du groupe a bondi de 22%, à 6,1 milliards de dollars. Mais cette progression tient à des relèvements de prix et à la part plus importantes des produits haut de gamme dans ses ventes --avec de "fortes" ventes de pneus neige--, puisque en volume, son activité est restée stable pendant ces trois mois (47,7 millions d'unités vendues).

Goodyear a expliqué s'attendre à ce que l'industrie mondiale du pneumatique continue sur sa lancée sur l'ensemble de 2011, mais à un rythme se situant dans la fourchette basse de ses attentes précédentes, à l'exception notable des pneus poids-lourds de première monte.

Pour l'ensemble de l'année, Goodyear s'attend à une stagnation du marché du remplacement pour voitures particulières aux Etats-Unis, mais à une progression de 6% du marchés des pneus de première monte, de 13% du marché du remplacement pour les véhicules utilitaires et de 50% du marché de première monte pour les véhicules utilitaires.

En Europe, le marché du pneu de seconde monte pour voitures particulières devrait être en hausse de 4% et celui de la première monte de 5%. Pour les poids-lourds, la hausse devrait être de 1% pour le marché du remplacement et de 50% pour la première monte.

Goodyear annonce un bénéfice net de 181 millions de dollars par rapport à 2010, qui a dit que notre groupe va mal ????

 

Les ventes des voitures citadines explosent en Europe et dans le monde, ces voitures sont équipées de pneus 14, 15 et 16’’, notre usine peut tout à fait produire ces pneus, faut-il encore que le groupe en Europe nous donne les moyens de produire, nous allons le 23 NOVEMBRE 2011 devant la justice plaider pour plusieurs nouvelles actions juridiques, voici les deux délibérations votées au CCE :

 

Résolution n° 1


Compte tenu que les sociétés GDTF et GDTO connaissent une confusion d'activité, de direction et d'organisation leur conférant à chacune le statut de co-employeur à l'égard du personnel de GDTF et qu'il en résulte que les procédures d'information et de consultation prévues aux articles L 1233-28 et suivants ainsi qu'aux articles L 2323-1 et suivants du Code du travail ne peuvent être mise en œuvre que par les deux co-employeurs, le comité central d'entreprise de GDTF donne mandat à Monsieur Jurek afin qu'il engage toute procédure judiciaire, notamment en référé, y compris les voies de recours, en vue de faire suspendre les restructurations en cours jusqu'à ce que les co-employeurs aient fourni une information complète, précise et loyale sur la cause du projet la fermeture du tourisme et les conditions de la cession de l'agraire avant de présenter ensemble un plan de sauvegarde de l'emploi et de mettre en œuvre de concert les procédures d'information et de consultation du comité.


Résolution n° 2


Compte tenu que le comité d'entreprise est confronté à plusieurs opérations de gestion manifestement anormales, suspectes ou dont les conditions de mise en œuvre ne sont pas révélées notamment la cession de l'activité agraire de GOODYEAR a TITAN et la fermeture de la production de pneumatique tourisme de l'usine d'Amiens Nord, le comité donne mandat à Monsieur Jurek, membre titulaire, aux fins de saisir toute juridiction compétente sur le fondement de l'article L. 225-231 du Code de commerce en vue de la désignation en référé d'un ou plusieurs experts chargés de présenter un rapport sur ces opérations de gestion.   

 

Nous avons voté aussi une autre résolution ce Vendredi 28 Octobre 2011 (voir affichage), seule la cgc a voté contre, d’ailleurs elle a aussi voté contre les 2 précédentes.

 

Nous allons donc demander à la justice de statuer une nouvelle fois et les résultats du groupe Monde vont bien nous aider, la situation dans laquelle nous sommes a pour responsable le groupe Goodyear Europe, nous avons donc assigné le groupe au Luxembourg pour qu’il vienne s’expliquer sur cette politique destructrice, les décisions de fermer les vannes financières viennent du groupe Européen, de même la stratégie de ne plus donner de pneus à produire vient là aussi de Goodyear Europe.

 

 

Concernant TITAN, revenons un peu sur la réalité et non l’affabulation, le groupe TITAN va devoir nous donner de vraies informations, notamment le CA prévisionnel, de même, sur les emplois il va devoir apporter de vraies garanties là aussi, par contre, nous ne comprenons toujours pas pourquoi celui –ci exige la mort du tourisme avant la reprise du FARM, Goodyear est aux manettes, TITAN peut tout à fait après avoir répondu à l’ordonnance du TGI, reprendre cette activité pendant que Goodyear gère la situation du tourisme, cela est tout à fait réalisable.

 

L’activité FARM sur notre site connait une explosion des ventes, Goodyear doit honorer au plus vite des commandes qui ne cessent de s’accroitre, cette activité est très porteuse, Goodyear de toute façon n’a pas d’autres choix que de maintenir celle-ci sur notre site, ce qui veut dire que le 01 décembre 2011 nous continuerons de fabriquer les pneus que le marché réclame !!!

 

Si TITAN veut de cette activité il n’aura pas d’autre choix de confirmer son intérêt, si cela n’est pas le cas, cela voudra dire que depuis le début nous avions raison sur cet accord très superficiel.

 

Nous avons gagné trois superbes VICTOIRES en moins de 15 jours, vu les têtes des dirigeants GDTF lors du CCE de ce vendredi 28 Octobre 2011, nul doute que certains vont avoir des comptes à rendre rapidos !!!!

 

Nous avons pu lire dans le dernier le saviez vous, que la direction fait la propagande pour ses amis, ils ne peuvent pas écrire on a gagné contre la CGT mais c’est tout comme, sur le CHSCT soyons précis là aussi, la CGT n’a à ce jour rien perdu, il y aura un pourvois en cassation de plus la juge indique page 7 du jugement (le défaut de convocation de toutes les parties intéressées à un contentieux des élections est une cause de nullité du jugement) , mais cela ne change rien pour nous, Hervé MARCHAL sera le RS au CHSCT pour notre syndicat, il ne perd donc pas le droit d’exercer au sein de cette instance, la direction ne se rend même pas compte qu’elle se ridiculise de plus en plus, les salariés n’ont strictement rien à foutre qu’un des deux syndicats maison ait obtenu un siège au CHSCT.

 

Ensuite, cette direction nous prend le choux avec les 100 postes chez Dunlop, personne chez nous ne veut aller dans cette boîte, nous avons dit NON aux 4x8 en 2007, ils n’ont toujours pas compris ce message !!!

 

Nous ne voulons pas de poste en 4x8, pas plus que du PSE, nous voulons garder nos emplois chez Goodyear et basta !!!

 

La justice à mis encore Goodyear face à ses responsabilités, DUMORTIER vendredi nous a dit Messieurs soyez responsables, nous lui retournons l’argument, la justice depuis 2007 a suspendu à 5 reprises le PSE (4 fois au TGI, 1 fois cour d’appel de VERSAILLES).

 

Si nous gagnons à chaque fois c’est bien que nous sommes dans nos droits, la direction ne cesse de dire qu’elle a envoyé plus de 14 kilos de documents aux élus, elle pèse même le poids de ce qu’elle envoie, 14 kilos de papiers et rien dedans, un plan d’affaire solide tient en 30 pages, la direction pense que la juge va être sensible au poids des documents envoyés, c’est un peu le même style d’un mec qui sous la carrosserie d’une Ferrari à un moteur de 4L….

 

Nous, nous attirons les foudres de ceux qui ont un pacte avec la direction, reste à savoir ce qu’il y a dans celui-ci, car pour en arriver à être aussi proche l’un de l’autre il doit y avoir de sacrées promesses de faites.

 

Nous avons tout pour nous, nous gagnons tous nos jugements et nous ne comprenons pas pourquoi des soit disant syndicalistes ne sont pas heureux que nous gagnions dans l’intérêt de l’emploi, par contre ils profitent bien de nos victoires !!!

 

Depuis 2007 il n’y a eu que la CGT qui a impulsé la lutte contre le PSE, nous avons eu souvent l’appuie du syndicat CFDT qui a très souvent voté avec nous les délibérations, les autres par jalousie ou par accord avec la direction ont toujours critiqué et se sont opposés à nos délibérations…

 

Certains pensent que la CGT va se dégonfler, nous sommes morts de rire, la CGT Goodyear a toujours affirmé ces choix, nous sommes les seuls à lutter aux cotés des salariés, c’est la vérité, cela ne plait pas aux petits c’est vrai, mais pour autant nous le répétons vous méritez du respect, nos électeurs ont choisi le vrai syndicalisme et ce n’est pas terminé !!!

 

Le chômage explose partout, les annonces des PSE se succèdent, dans cette configuration un très grand nombre d’entre-nous n’ont pas d’autre choix que de résister, certains trouvent des solutions mais hélas, ils ne sont  qu’une infime minorité, ceux qui ont un projet à l’heure actuelle arrive à partir, mais pour autant ils ne demandent pas la mise à mort de leurs collègues !!!

 

En cette fin d’année les élus CGT travaillent dans tous les domaines, nous venons de gagner encore de très bons jugements, et nous travaillons activement au CE pour la fin de l’année, un colis vous sera attribué, les jouets seront distribués fin novembre, l’arbre de noël se tiendra 26 novembre et 30 novembre, la matinée cinéma elle se tiendra le 4 décembre 2011….

 

Alors nous allons encore entendre les critiques habituelles de la part des frustrés, mais EUX à part nous dégueuler dessus, ils font quoi ????

 

Notre lutte est de plus en plus emblématique, dans un  monde ou les travailleurs doivent s’écraser face à des patrons qui n’ont aucun respect à part celui du fric, nous sommes considérés comme des OVNIS de la lutte, nous pouvons dans un très grand nombre d’entreprises réaliser les mêmes luttes contre des multinationales, si chez Goodyear il n’y avait eu que les autres il y a belle lurette que vous seriez dehors, le syndicalisme de lutte demande un travail sans cesse, une connaissance complète des dossiers et une bonne lecture du droit du travail, la CGT Goodyear ne passe pas son temps à critiquer les autres pourtant y aurait de quoi écrire, la CGT Goodyear a écrit après le jugement sur les HAP/CMR qu’elle reversera intégralement les 22.000 €uros d’amende que Goodyear va devoir payer à l’association HAP/CMR, nous n’avons pas lu cela dans les panneaux de ceux qui sont arrivés après coups comme d’habitude, que compte t’ils faire de ce fric ????

 

Depuis 2000, nous avons gagné énormément de jugements pour VOUS TOUTES et TOUS, l’avenant en 2004 ou pendant que nous, nous nous battions pour vous, certains passaient leur temps à venir vous dire que vous n’auriez rien et depuis 2007 à part pleurer ils ne font rien !!!

 

 

La critique ne rapporte rien aux salariés, seule l’action est concrète et de ce coté là nous sommes et de loin largement supérieurs aux pantins de la direction….

 

Oui, nous l’affirmons nous sommes le seul syndicat chez Goodyear, il n’y a pas d’autre syndicat car les autres utilisent des étiquettes et peu importe la couleur d’ailleurs, souvenez-vous de ceux qui étaient cfdt passés sud depuis, qui promettaient de casser la baraque avec cette nouvelle étiquette, à part continuer à nous critiquer sans cesse, rien de concret !!!!

 

Les salariés de Goodyear savent très bien que sans la CGT la boîte serait fermée depuis au moins 2007, encore une autre vérité, en Mars 2000, nous avons exigé et obtenu contre la signature de l’accord RTT un arbitrage favorable pour la production du FARM  Amiens nord, sans cela nous ne serions plus des Goodyear et depuis un sacré moment!!!

 

Cet accord RTT tant critiqué par les petits, mais qui une fois encore en profitent bien, comme pour tout le reste, nous comprenons donc bien cette frustration mais ne cautionnons absolument pas les insultes sur notre électorat…

 

La direction n’a vraiment pas de bol, ceux avec qui elle a passé un accord sont les pires loosers  du monde « syndical », la CGT a encore gagné et gagnera encore et cela est notre plus grande fierté !!!

 

Aucune critique, aucune attaque ne nous fera plier et oublier notre objectif, la direction elle aussi est frustrée, nous avons vu des dirigeants rouges de colère vendredi 28 Octobre 2011 au siège, ça ne doit pas être facile de se faire ratatiner régulièrement, c’est à AKRON que ça doit chauffer sec, il y en a qui en ce moment doivent se faire passer de sacrées avoines, les cigares ne doivent pas avoir bon goût !!!

 

La direction et ses sbires peuvent bien dire ce qu’ils veulent, la réalité est flagrante, le professionnalisme de la CGT Goodyear met KO une multinationale,  3 jugements gagnés en moins de 15 jours, et bientôt un énorme autre jugement, viendra un jour ou certains décideurs feront machine arrière ils n’auront pas d’autre choix, le projet de PSE depuis 2007 a couté à Goodyear plus de 200.000.000 €uros, les résultats annoncés par Goodyear Monde à New York vendredi 28 octobre démontrent que cette multinationale ne souffre pas de problème de fric, mais souffre juste des décisions délirantes prises par certains paumés….

 

LE 12 NOVEMBRE 2011 à 17.00 HEURES

Au grand théâtre de la maison de la culture

Dans le cadre du 31° festival international du film d’Amiens

Sera projeté le Film :

GOODYEAR LA MORT EN BOUT DE CHAINE

(Film sur les dégâts des HAP/CMR)

(Film écrit et réalisé par Mourad LAFFITTE)

 

Nous avons droit à 500 places, qui vous seront distribuées le Samedi 12 Novembre à l’entrée de la MACU à partir de 16.00 heures, afin de permettre aux salariés SDL de pouvoir assister à cette projection nous déposerons un préavis de grève ce même jour de 16.00 heures à 20.00 heures.

 

VOTRE SYNDICAT, VOS ELUS CGT

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article
Repost0

DES MEDECINS FRANCAIS : LA SITUATION EN SYRIE EST DIFFERENTE DE CE QUE DIFFUSENT LES MEDIAS

Publié le par Tourtaux

            Des médecins français : La situation en Syrie est différente de ce que diffusent les médias

 30 Oct 2011


Damas / Une délégation de médecins français, en visite en Syrie, a affiché aujourd'hui son appui à la Syrie, affirmant que cette visite vise à évaluer la situation loin de tout ce qui est diffusé par les médias.

Le Dr Joe-Philippe Adam a souligné l'importance de cette visite afin de s'informer de la réalité des événements, ajoutant que les médias diffusent des informations totalement différentes de ce qui se passe sur le terrain.

Il a, d'autre part, mis en relief les relations d'amitié entre les deux peuples et la nécessité de les renforcer, notamment dans le domaine médical.

D'autres médecins ont indiqué que la vie quotidienne en Syrie est tout à fait normale, affirmant qu'ils vont rendre compte à la société française de l'image réelle des événements.

Quant au chef de l'ordre des médecins de Syrie, Dr Abdel Kader Hassan, il a abordé la coopération médicale entre la Syrie et la France, précisant que plus de 6 mille médecins syriens exercent dans des hôpitaux français.

   A.A. & T. Slimani

 

http://www.sana.sy/fra/51/2011/10/30/378896.htm

Publié dans Syrie

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>