SYRIE : AVANCEE DE L'ARMEE A QALAMOUNE, DEIR EZZOR ET DERAA

Publié le par Tourtaux

Avancées de l’armée syrienne à Qalamoune, Deir Ezzor, et Deraa

 

L’équipe du site

 

Dernières évolutions de la scène syrienne ces derniers jours, l’armée syrienne a réalisé d’importantes  avancées : contre le front al-Nosra dans le Qalamoune et Deraa et contre Daesh (Etat Islamique) à Deir Ezzor.


Sécuriser la Békaa

Dans le Qalamoune, région frontalière avec le Liban, elle a infligé d’importantes pertes à la branche d’Al-Qaïda en Syrie et ses alliés des Ahrar al-Cham (Libres du Levant)  dans leur dernier bastion du Qalamoune, dans la localité Zabadani et sa province.

Selon le site d’information libanais al-Hadath News, durant cette opération qui a été lancée vendredi dernier, les troupes gouvernementales se sont emparées de quelques villages situés à l’ouest de la province de Zabadani, dont al-Kafir, Kfir-Yabouss et autres, ainsi que de quelques collines dont Mreyjat et Zahr al-Wardé.

Selon le journal libanais al-Akhbar, elle s’est emparée aussi de la localité de Maadar, aux confins avec le Liban, et de ses environs.

Dans la nuit de dimanche a lundi, elle bombardé via un missile téléguidé un camion transportant des munitions et des miliciens se rendant vers la vallée Chahrayat et l’a détruit entièrement.

Le but de cette opération consiste aussi à sécuriser les régions libanaises de la Békaa, surtout que les miliciens utilisent la montagne et le jurd de l’ouest pour s’infiltrer vers l’Anti-Liban, et attaquer la localité libanaise de Brital.

Voiture piégée contre Nosra

Au sud de la capitale, et plus précisément dans le camp palestinien de Yarmouk, contrôlé également par le front al-Nosra et ses acolytes, c’est une importante percée que les forces régulières ont réussi, de l’aveu des Comités de l’opposition sur leurs pages des réseaux sociaux.

Elles sont parvenues à s’infiltrer à travers les tranchées dans le quartier Tadamon et ont attaqué les sièges des miliciens tuant et blessant un certain nombre d’entre eux.

Au cœur du camp de Yarmouk, une voiture piégée a explosé au milieu d’u attroupement de miliciens du Nosra tuant et blessant un certain nombre d’entre eux.

Liquidations contre Daesh

A l’est de la capitale, dans la Ghouta orientale, les combats fratricides se poursuivent : selon al-Akhbar, des miliciens du groupuscule Jaïch al-Islam (JI)  ont liquidé le responsable des assassinats de Daesh Jihad al-Khouli, ainsi qu’un autre milicien, Abou Ayham, connu sous le pseudonyme « le sniper des Sahawat ».

Dans le gouvernorat de Homs, dont la majeure partie est désormais entre les mains du pouvoir, l’armée a repris deux localités de sa province est, Khattab et al-Mchayrafeh. Même situation à Hassaké, où l’armée a restitué 3 villages  de sa province sud.
 
 

 

17 véhicules détruits

Dans la région de Deir Ezzor, où l’armée syrienne est passée à l’attaque, son unité de la Garde républicaine poursuit son avancée dans la localité de Hwaïjet-Mreyiyyat qu’elle avait investie depuis une dizaine de jours.
Elle y a détruit 17 véhicules équipés de mitrailleuses et tué plus de 60 miliciens de Daesh (Etat islamique).

 

50 tués et 200 blessés

Dans le gouvernorat d'Idleb, l'échec essuyé par la milice "Sokour al-Cham" (SC) dans sa tentative de prendre une position de l'armée syrienne à la montagne  Arabïne n'a pas fini de faire parler de lui.

Selon l'agence Asia News, tous les groupuscules armés s'entendent pour l'imputer au chef des SC , Abou Issa al-Cheikh, surtout que les pertes sont particulièrement lourdes: 50 tués et plus de 200 blessés.

Le Nosra assure avoir proposé à Cheikh de participer avec lui dans l'attaque, mais celui a refusé, arguant ne pas avoir besoin de son aide.

Cheikh fait partie des dirigeants de la coalition des milices du Front Islamique (FI), et il est selon certains observateurs sités par Asia News le plus faible des personnalités de l'opposition armée en Syrie


 

Un Jordanien parmi les tués

Au sud de la Syrie, dans le gouvernorat de Deraa où l’armée qui se prépare à une importante bataille, après avoir convoqué d’importants renforts dont la brigade-15, elle est parvenue depuis deux jours à reprendre deux points : l’usine d’oxygène et Maasarat, situés au nord de la localité de cheikh Miskine.

Des combats ont eu lieu à Bosra al-Cham au cours desquels 7 miliciens ont été abattus, dont un jordanien. Il est également question de la mort d’un chef de groupuscule qui s’appelle le mouvement al-Mathna , Bassel al-Zoebi )photo à gauche) , lequel a succombé à ses blessures dans un hôpital jordanien, non loin de la frontière syrienne.

 

 

Des tchétchènes parmi les tués

Dans le gouvernorat de Lattaquié, l’armée syrienne a violemment riposté aux bombardements des villes et localités qui ont coûté la vie à de nombreux civils la semaine passée. Elle a pilonné ces derniers jours les repaires des miliciens dans la localité de Salma et environs, proches de la frontière avec la Turquie. Elle a détruit des dépôts d’armes et un certains nombres de véhicules équipés transportant des dizaines de miliciens.

Plusieurs tchétchènes figurent parmi les tués, dont Abou Bakr al-Mouhajer qui est le chef militaire de la milice Jound al-Cham (Soldats du Levant).

 

Source: Divers

02-02-2015 - 17:10 Dernière mise à jour 02-02-2015 - 17:10

Publié dans Syrie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article